Shadow

RDC : plusieurs familles ont quitté le territoire de Kabambare au Maniema pour rejoindre le Sud-Kivu à cause de l’insécurité

L’association des paysans pour la paix et la défense des droits humaines (APPDDH), une Asbl basée au Sud-Kivu, alerte sur l’arrivée depuis le début novembre, de nombreuses familles en fuyant l’insécurité dans le territoire de Kabambare (Maniema). Ces familles proviennent des localités de Mutuka, Mutupeke, Lukolo, Crispin, Kitupa et 4 coins dans le territoire de Kabambare.

L’Asbl APPDDH affirme avoir recensé 620 ménages. Ces derniers affirment avoir fui leurs milieux suite à l’absence des FARDC qui pourrait favoriser l’incursion des miliciens pygmées. Ces familles traversent une vie difficile dans la localité de Tulonge, dans le secteur de Ngandja (territoire de Fizi).

« La population avait été surprise par l’annonce brusque du retrait du commandant Kasongo Fabrice avec tous les militaires qui étaient en place. Avant, il y a eu plusieurs attaques des pygmées dans plusieurs villages, les mamans ont été violées mais avec l’arrivée du commandant Kasongo et les militaires, la situation sécuritaire a été maîtrisée. Nous avons déjà enregistré plus de 620 ménages mais les conditions de vie de ces déplacés sont précaires. La plupart passent la nuit à la belle étoile, les autres sont dans des églises. Ils n’ont pas à manger », explique Samuel Ngusu, coordonnateur de l’APPDDH.

Cette Asbl invite les « autorités civiles et militaires de garantir en toute circonstance l’intégrité territoriale de la région pour faciliter le retour des personnes dans leurs milieux d’origines ».

Elle demande « aux agences du système des nations unies et à toutes les communautés humanitaires en attendant le retour de la sécurité, dans la zone de retour, de faire un vibrant plaidoyer pour la mobilisation des fonds afin de répondre aux besoins des personnes dans les zones de déplacements notamment à Tulonge III maisons et Tulonge Akyanga ».

Pour rappel, la population de Mutuka, Mutupeke, Lukolo, Crispin, Kitupa et 4 coins ont quitté leurs villages quelques jours après avoir organisé des manifestations pour réclamer le retour des FARDC.

Lubunga Lavoix, à Baraka

Facebook Comments
The following two tabs change content below.

Chadrack Londe

Journaliste reporter chez Radio Maniema Libertés
"Mes opinions exprimées ici n'engagent aucune de mes fonctions. Elles le sont à titre personnel." Co-fondateur de kinduinfo.net, Chadrack est un journaliste de carrière, actuellement Rédacteur en Chef au sein de MEDAM asbl, un collectif de médias partenaire de l’UNICEF au Maniema. Écrivain, Journaliste des radios, Rédacteur à http://Kinduinfo.net et http://Actualite.cd. Photojournalist and News Editor at French United Methodist News http://umnews.org/fr '-) Au-delà d’être une passion, le micro et la plume sont pour moi un moyen d’éduquer et de divertir ses auditeurs/lecteurs. Mon slogan est ‘’Consacrer sa vie à la vérité’’ Suivez-moi sur Twitter.com/ChadrackLonde