Shadow

Kaïlo : le Chef-milicien Bernard Kifinyo arrêté par les FARDC

Les Forces Armées de la RDC ont réussi à mettre la main sur le Chef Rebelle de la milice « Revendiquant » opérant dans le secteur des Balanga en territoire de Kaïlo.

Selon le Ministre provincial de l’intérieur et sécurité de la province du Maniema qui l’annonce à la presse ce mercredi, ce Chef-rebelle a été apprehendé par les éléments FARDC le mardi dans le secteur des Balanga où il opérait.

Dans son annonce à partir de Kinshasa où il se trouve, Sherry Kimbwassa ne fait pas allusion aux circonstances de l’arrestation de ce chef-milicien.

« Je vous confirme que Bernard Kifinyo est déjà aux arrêts dans les 48 heures, il sera acheminé à Kindu. Pour l’instant il est encore à l’endroit où il a été apprehendé. Une autre équipe composée des éléments des FRDC est déployée dans le territoire de Kailo pour aider leurs collègues à acheminer cet incivique à Kindu pour que la justice s’occupe de lui », annonce-t-il.

Depuis plus de deux ans, le chef-rebelle Bernard Kifinyo qui a pris la tête de la milice « revendiquant » a commis beaucoup d’exactions et troubler la quiétude de la population riverainen rappelle le Ministre de l’intérieur.

« Bernard Kifinyi a fait beaucoup d’exactions dans le territoire de Kailo. Il a tué, il a enterré les gens vivants. Il a ravi les armes, il a commis beaucoup d’infractions et c’est à lui de se défendre devant la juridiction compétente » fait savoir le Ministre de l’intérieur.

Et d’ajouter :

« Nous lançons un message de soulagement parce que celui qui semait la peur, la terreur et la désolation dans le secteur des Balanga, nous l’avons eu et allons le mettre hors d’état de nuire et il va répondre de ses actes. Nous allons continuer à demander à la population de nous aider à dementeler les autres réseaux ou tout détenteur d’arme. Nous allons lancé dans les prochains jours l’opération de collecte des armes de fabrication artisanale comme on l’avait fait dans le territoire de Kibombo » chute-t-il.

Bernard avait rendu ses armes aux autorités territoriales de Kailo en mars 2020. Son groupe armé constitué des autochtones actifs dans le secteur de Balanga accusait l’Institut Congolais pour la Conservation de la Nature (ICCN), de ne pas respecter le cahier de charge dans le processus de l’érection du parc National de la Lomami. Récemment, le responsable du Parc National de la Lomami a indiqué que ces miliciens se servent du parc comme alibi pour justifier leurs exactions dans cette contrée.

Facebook Comments
The following two tabs change content below.

Chadrack Londe

Journaliste reporter chez Radio Maniema Libertés
"Mes opinions exprimées ici n'engagent aucune de mes fonctions. Elles le sont à titre personnel." Co-fondateur de kinduinfo.net, Chadrack est un journaliste de carrière, actuellement Rédacteur en Chef au sein de MEDAM asbl, un collectif de médias partenaire de l’UNICEF au Maniema. Écrivain, Journaliste des radios, Rédacteur à http://Kinduinfo.net et http://Actualite.cd. Photojournalist and News Editor at French United Methodist News http://umnews.org/fr '-) Au-delà d’être une passion, le micro et la plume sont pour moi un moyen d’éduquer et de divertir ses auditeurs/lecteurs. Mon slogan est ‘’Consacrer sa vie à la vérité’’ Suivez-moi sur Twitter.com/ChadrackLonde