Shadow

Kindu : Ouverture du procès en flagrance du militaire qui a ouvert le feu, le tribunal parle d’un mort

Une audience publique a été organisée ce mardi par le tribunal militaire de garnison de Kindu siégeant en flagrance dans une affaire de meurtre de deux personnes par un militaire ivre dans la commune de Alunguli.

L’audience s’est tenue sous une forte présence militaire. Le procès oppose le l’organe de la loi, la partie civile contre le soldat de première classe Angu Zuka qui a ouvert le feu et tuer une personne et en blesser six autres selon le tribunal militaire de garnison de Kindu. A côté du prévenu Angu Zuka, son camarade d’arme Bendera Émile dont l’organe de la loi a requis la relaxation.

Le tribunal militaire de garnison de Kindu, a procédé à l’audition du prévenu Angu Zuka qui a plaidé non coupable.

« Je me suis retrouvé en danger et il fallait que je me défende. J’étais en fasse d’une foule enragée. Ils voulaient me ravir mon arme. Je ne pouvais pas le laisser faire. C’est pourquoi j’ai tirée plusieurs coups de sommation en l’air » se défend le soldat de première classe Angu Zuka.

Le tribunal militaire de garnison est descendu également à l’hôpital général de référence de Alunguli où les cinq blessés par balle sont internés.

Jusque 19 heures de Kindu, le procès était à l’étape de plaidoirie, peu avant, l’organe de la loi avait indiqué avoir poursuivi le prévenu pour 7 chefs d’accusation parmi lesquelles « la violation de consigne, abandon de poste, dissipation des munitions, meurtre, tentative de meurtre, coups d’état blessures simple et aggravées »

L’audience se poursuit avec la plaidoirie. La partie civile et La Défense insistent sur la remise [Ndlr : report à une audience ultérieure]. La Défense insiste pour que le tribunal descende au clinique pour voir également l’autre victime atteinte par balle au thorax pour déterminer s’il y a eu tentative de meurtre ou pas.

« Faux » rétorque le président du Tribunal militaire de garnison de Kindu qui tient à ce que le jugement soit rendu ce même mardi.

Il est 19 heures 05 minutes de Kindu et l’audience se poursuit avec la plaidoirie.

Tard dans la soirée ce mardi au beach central de kindu dans la commune (rive droite du fleuve Congo) un élément en état d’ivresse de la 31eme brigade de commando, unité à réaction rapide a tiré plusieurs coups de balle en l’air qui a tué une personne en blesser six autres. C’était au cours d’une altercation avec un conducteur de taxi moto.

Facebook Comments
The following two tabs change content below.

Grâce Mbambi

Correpondant Local de Presse chez Digital Congo
Co-fondateur de kinduinfo.net, Grâce est un journaliste de carrière qui travaille actuellement come correspondant de Digital Congo au Maniema. Le micro est un moyen pour lui de contribuer au développement de sa communauté.