Shadow

RDC : ANAPI sensibilise diverses couches au Maniema pour améliorer le climat des affaires


À Kindu dans la Province du Maniema, l’Agence Nationale pour la Promotion des Investissements a organisé samedi 10 octobre un atelier de sensibilisation et de vulgarisation des réformes opérées par le Gouvernement dans le cadre du climat des affaires à l’intention de l’Assemblée provinciale, du Gouvernement provincial et du secteur privé.

Ces assises entrent dans le cadre de la mise en œuvre de son Plan de Travail Budgétisé Annuel de l’exercice 2020 a fait savoir Michel Maswapi, Directeur en charge du climat des affaires. Elles sont financées par la BAD dans le cadre du Projet d’Appui au Développement du Secteur Privé et à la Création de l’emploi (PADSP-CE).

Plus d’une centaine de personnes parmi lesquelles les Députés et les Ministres provinciaux, les membres du Conseil de sécurité de la Province, les administrations publiques, les opérateurs économiques et la société civile, ont pris part la Grande du Cercle SNCC, et placé sous le patronage du Gouverneur du Maniema.

« Nous sommes venus sensibiliser les députés, les membres du Gouvernement provincial et ceux de la Fédération des Entreprises du Congo sur le travail que le Gouvernement central est en train de faire en vue d’améliorer le climat des affaires en république démocratique du Congo » fait savoir Michel Maswapi.

Selon une dépêche de la cellule de Communication de l’ANAPI, « en dépit des réformes structurelles opérées par le Gouvernement central, le taux d’application en Provinces des mesures initiées au niveau central demeure faible, et cela est dû notamment, à la faible communication sur les réformes opérées. »

C’est pour quoi, note la dépêche, en organisant ces assises au Maniema, l’ANAPI veut « (1) sensibiliser, vulgariser les réformes initiées pour améliorer le climat des affaires, (2) impliquer les administrations publiques, le secteur privé, et les différentes parties prenantes dans le processus d’amélioration du climat des affaires pour garantir l’appropriation au niveau provincial, (3) communiquer sur les différentes opportunités que présente la province du Maniema d’une part, et de vulgariser les différentes formes d’incitations gouvernementales mises à la disposition des investisseurs afin de promouvoir l’entrepreneuriat, d’autre part et (4) présenter les missions et services qu’offre l’ANAPI. » peut-on lire dans la dépêche de l’ANAPI.

Selon Michel Maswapi, Directeur en charge du climat des affaires au sein de l’ANAPI, Plusieurs opérateurs économiques sont victimes des tracasseries à cause du fait qu’ils travaillent dans la clandestinité.

« C’est pourquoi nous avons porté à la connaissance de tout le monde que le Gouvernement congolais a mis à la disposition des tous un guichet unique. Que tout opérateur économique prenne les dispositions afin d’avoir des documents nécessaires pour faire le travail en toute légalité » fait savoir-t-il.

Et de poursuivre :

« Aujourd’hui, si vous voulez créer un établissement, c’est seulement 30$, le RCCM c’est 20$, 10$ pour l’identification nationale, qu’on ne vous trompe pas. Et si vous voulez créer une société, vous payez 30$ pour le RCCM, 30$ pour l’identification nationale, 10$ pour le Journal officiel, 10$ pour notarier votre statut et le numéro impôt qui est gratuit. Ceci fait un total de 80$. Tout celui qui va vous demander plus que ça, il faut le dénoncer auprès des autorités, » exhorte Michel MASWAPI.

Le Ministre provincial du Budget présent à cette séance de sensibilisation a pris l’engagement d’œuvrer pour l’amélioration du climat des affaires dans la province du Maniema.

« Le Gouvernement provincial s’engage à suivre les conseils tels qu’ils ont été donnés par ANAPI qui est le conseil du Gouvernement central et provincial, parce qu’au finish, comme je l’ai dit, c’est l’amélioration du climat des affaires qui nous intéresse »

Et d’ajouter :

« Comme nous sommes dans une session budgétaire, pour le budget de l’an 2021, nous allons afficher en public le taux en Franc Congolais de toutes les taxes en commençant par Kindu, les chefs-lieux des territoires et des secteurs ainsi que des groupements, pour que nos contribuables sachent quelles taxes ils doivent payer et le taux » promet Aly Kyamassa.

Présent à cette séance, l’Honorable Marcelin Christophe Muteba, élu de la circonscription électorale de Kasongo, se dit heureux d’avoir été informé sur le processus de création d’un établissement ou d’une société.

« Avec ce type d’information à notre disposition, l’assemblée provinciale en tant qu’autorité budgétaire va travailler durant cette session afin que le Gouvernement provincial puisse prendre des dispositions qui puissent faciliter l’amélioration du climat des affaires au Maniema. Nous voulons que les opérateurs économiques puissent travailler dans le formel afin de se mettre à l’abri des tracasseries. Ces informations nous permettrons aussi entant qu’élu du peuple, de bien effectuer notre travail quotidien, celui de contrôle parlementaire, » se réjouit Honorable Marcelin.

Notons que le Chef de l’Etat a fait de la question relative à l’assainissement du climat des affaires et des investissements son cheval de bataille, tel que repris dans les 20 piliers du Président de la République, reflété dans le programme gouvernemental, pour permettre une véritable éclosion du secteur privé, créateur d’emplois et de richesses afin de lutter contre la pauvreté et booster le développement inclusif.

« L’amélioration du climat des affaires étant une question d’intérêt national, il y a lieu de signaler que la Province du Maniema ne constitue qu’une étape dans cette vaste campagne de sensibilisation et de vulgarisation qu’a entamé l’ANAPI depuis plusieurs mois, et qui se poursuivra dans les prochains jours notamment dans les Provinces du Nord et Sud-Kivu, ainsi que dans le Kasaï central. » note la cellule de Communication de l’ANAPI dans sa dépêche.

Facebook Comments
The following two tabs change content below.

Chadrack Londe

Journaliste reporter chez Radio Maniema Libertés
"Mes opinions exprimées ici n'engagent aucune de mes fonctions. Elles le sont à titre personnel." Co-fondateur de kinduinfo.net, Chadrack est un journaliste de carrière, actuellement Rédacteur en Chef au sein de MEDAM asbl, un collectif de médias partenaire de l’UNICEF au Maniema. Écrivain, Journaliste des radios, Rédacteur à http://Kinduinfo.net et http://Actualite.cd. Photojournalist and News Editor at French United Methodist News http://umnews.org/fr '-) Au-delà d’être une passion, le micro et la plume sont pour moi un moyen d’éduquer et de divertir ses auditeurs/lecteurs. Mon slogan est ‘’Consacrer sa vie à la vérité’’ Suivez-moi sur Twitter.com/ChadrackLonde