Shadow

Maniema : des drapeaux envahissent le palais de justice, audience en cours

A Kindu, la Cour d’appel siège en ce moment même en matière de contentieux électoral. Des drapeaux des divers partis politiques ont envahi le palais de justice.

Hubert Kindanda Kishabongo, candidat malheureux à la dernière élection de Gouverneur au Maniema a introduit jeudi dernier une requête en annulation des scrutins. Il conteste le résultat suite aux irrégularités qui ont émaillé ces élections avec notamment la corruption.

Pour le moment, la cour est entrain d’entendre la plaidoirie des parties. Il s’agit de la partie demanderesse, Hubert Kindanda et contre la Ceni où Augustin Musafiri défend ses intérêts.

Les avocats de Hubert Kindanda Kishabongo ont dans leur requête soulevé devant le trio des juges de la cour d’appel les éléments parmi lesquels le nom respect par Augustin Musafiri du temps imparti pour la campagne électorale, l’absence des témoins du candidat malheureux le jour du scrutin…

Au sujet du désistement dans la procédure par Pascal Omana Bitika co-listier de Kindanda less avocats de Kindanda évoquent le non lieu de ce désistement parce que le candidat Pascal Omana Bitika avait déjà signé la requête avant son introduction au greffe de la cour.

Pour eux la requête du candidat Hubert Kindanda Kishabongo est recevable. Ce que conteste les avocats de Pascal Omana Bitika qui sont venus présenter et défendre le désistement de leur client.

Pour ces avocats, Pascal Omana Bitika a été induit en erreur par Hubert Kindanda parce que les avocats de dernier ne lui ont pas parlé des éléments évoqués dans la requête. Après avoir pris connaissance de celle-ci, les avocats de Pascal Omana disent que leur client a préféré quitter le camp Kindanda parce que les avocats de ce dernier se seraient servis de sa confiance pour soulever de fausses allégations.

Au sujet de l’accusation de manque de témoin soulevé par Kindanda, les avocats de Pascal Omana disent que leur client avait été sollicité par la Ceni pour rester dans la salle afin d’assister au dépouillement, chose que leur client n’a pas consenti. Pour eux, il est inutile d’évoquer le manque de témoins.

Les avocats d’Augustin Musafiri disent que les allégations en général d’Hubert Kindanda sont fausses. Ils sont entrain de présenter leurs moyens de défense aux intérêts de leur client. L’audience se poursuit.

Pour rappel, Pascal Omana Bitika co-listier de l’indépendant Hubert Kindanda s’est désisté de la procédure en cours dans une correspondance adressée au président de la cour d’appel de Kindu lundi 15 avril 2019.

Notez qu’à l’issu de l’élection du Gouverneur le 10 avril dernier, le candidat du FCC, Augustin Musafiri est sorti vainqueur avec 13/22 voix contre le duo Kindanda-Bitika 9/22.

Facebook Comments
The following two tabs change content below.

Chadrack Londe

Journaliste reporter chez Radio Maniema Libertés
"Mes opinions exprimées ici n'engagent aucune de mes fonctions. Elles le sont à titre personnel." Co-fondateur de kinduinfo.net, Chadrack est un journaliste de carrière, actuellement Rédacteur en Chef au sein de MEDAM asbl, un collectif de médias partenaire de l’UNICEF au Maniema. Écrivain, Journaliste des radios, Rédacteur à http://Kinduinfo.net et http://Actualite.cd. Photojournalist and News Editor at French United Methodist News http://umnews.org/fr '-) Au-delà d’être une passion, le micro et la plume sont pour moi un moyen d’éduquer et de divertir ses auditeurs/lecteurs. Mon slogan est ‘’Consacrer sa vie à la vérité’’ Suivez-moi sur Twitter.com/ChadrackLonde