Shadow

Elections : “Notre vote est déterminant pour l’avenir de notre entité” estime Dr Cock Barahame

Docteur Cock Barahame, Médecin de Profession a appelé les jeunes à pouvoir profiter de ces élections et de procéderà un bon choix des représentants du peuple au sein des organes délibérantS tant au niveau provincial que national. Dans un entretien avec Kinduinfo.net à quelques jours du grand rendez-vous des élections, le 23 décembre 2018, ce Médecin estime que le choix de nos représentants ne doit pas se faire sur base des complaisances ni des appartenances ethniques des candidats.

Je voulais dire aux jeunes et leur interpeller que le vote soit responsable, parce qu’on a qu’une seule voix et celle-ci compte pour changer” souligne t-il.

Pour lui, les jeunes doivent éviter ce qu’il appelle l’amateurisme ou la complaisance dans une chose [Ndlr : les élections] qui demande une détermination, “donc si je choisi tel ou tel autre candidat, il faut que mon vote puisse faire changer l’avenir, surtout pour nous les jeunes qui aspirons à beaucoup de choses, nous ne pouvons pas nous fier à des histoires qui vont nous amener à des amalgames plus tard et donc revenir aux problèmes peut être pour que ce que nous avons vécu lors de deux derniers électorats”

“… notre vote doit apporter le changement

Docteur Cock Barahame reste convaincu que notre vote est déterminant pour l’avenir de l’avenir de la ville de Kindu. Il estime que le choix des députés à l’assemblée nationale et provinciale doit s’appuyer sur des personnes qui vont ouvrir à la ville de Kindu des horizons.

Nous devons pas voter parce que ce candidat là est mon ami ou parce que l’autre là est de ma famille ou mon ethnie il faut que je lui donne ma voix alors que intérieurement je sais celui là ne peut être rien.”

Pour lui, “mon vote aujourd’hui détermine ce qui va arriver demain”. Il estime qu’il n’est pas encore tard “On dit qu’une minute avant la mort c’est la vie, il nous reste encore quelques jours avant la tenue des élections. C’est pourquoi, j’interpelle encore la conscience de tous pour faire un bon choix. Avant d’entrer dans le bureau de vote que tout le monde puisse prendre conscience de ce qu’il veut faire, du choix du candidat qu’il veut effectuer

Docteur Cock Barahame estime que malgré les libéralités qu’on a eues de la part de quelques candidats durant la campagne électorale, le mieux serait que le vote ne se fasse pas sur base des matériels qu’on a eus. “chaque jeune doit se dire, bien sur j’ai bouffé l’argent de tel ou tel autre candidat, j’ai eu son tricot ou autre libéralités, bien sur ce candidat là est de ma tribu ou de mon obédience, mais nous devons savoir que le choix que nous allons porté sur tel ou tel autre candidat doit l’être pour le changement ou l’évolution et pour que demain je ne puisse pas regretter mon choix et pleurer”

Enfin, Docteur Cock Barahame pense que le profil du candidat à choisir doit être celui qui à travers le peu qu’il dispose montre sa bonne volonté à pouvoir faire quelques choses pour ses électeurs sans que l’on lui donne le mandat. Sans pouvoir citer expressément le candidat idéal dont il fait allusion, Docteur Cock Barahame fait savoir “Je ne vais pas dire que candidat idéal doit être telle ou telle autre personne ou il doit seulement être originaire de notre contrée, c’est juste l’intérieur. C’est nous le jeunes surtout qui portons le flambeau et nous avons le pouvoir de changer les choses à travers ces élections.”

Cock Barahame, un jeune dont l’esprit de clairvoyance et d’analyse professionnelle s’affirme toujours parmi ses semblables, se considère comme chrétien et estime que son exhortation tombe à point nommé, car elle intervient à quelques jours des élections, le moment le plus décisif pour permettre à la population de se faire représenter valablement ou pas.

Facebook Comments
The following two tabs change content below.

Chadrack Londe

Journaliste reporter chez Radio Maniema Libertés
"Mes opinions exprimées ici n'engagent aucune de mes fonctions. Elles le sont à titre personnel." Co-fondateur de kinduinfo.net, Chadrack est un journaliste de carrière, actuellement Rédacteur en Chef au sein de MEDAM asbl, un collectif de médias partenaire de l’UNICEF au Maniema. Écrivain, Journaliste des radios, Rédacteur à http://Kinduinfo.net et http://Actualite.cd. Photojournalist and News Editor at French United Methodist News http://umnews.org/fr '-) Au-delà d’être une passion, le micro et la plume sont pour moi un moyen d’éduquer et de divertir ses auditeurs/lecteurs. Mon slogan est ‘’Consacrer sa vie à la vérité’’ Suivez-moi sur Twitter.com/ChadrackLonde