Shadow

Dossier Pépé Kisanga : des révélations faites par la victime

Dans une vidéo Youtube partagée sur les médias sociaux, la victime qui se présente comme étant la cousine du Vice-président de l’Assemblée Provinciale du Maniema, indique que c’est l’Honorable Gestave Bindomono qui serait entré en contact avec sa famille pour les inciter à aller porter plainte. Gustave Omba, dont la victime cite dans cette affaire, est Membre de la Plénière  de la CENI en Charge du Suivi du cadre de concertation « Education civique et électorale ». Selon la victime, ce haut dignitaire du territoire de Punia, aurait promis à ses frères d’aller faire les études n’importe où, une prise en charge de la Monusco et un soutien tout en les encourage d’aller porter plainte contre Pépé Kisanga.

Dans un extrait sonore SoundCloud qui circule sur WhatsApp, on peut entendre en réaction, l’Honorable Gustave Omba qui dit être en dehors du pays, indiquer qu’il n’a pas d’intérêt pour noyer Pépé Kisanga. « … un homme équilibré comme moi ne peux jamais promettre de faire étudier par le canal de la Monusco… je pense que c’est de la manipulation… »

Dans cet extrait sonore, on peut entendre Gustave Omba dire que Pépé Kisanga a besoin d’un traitement psychologie « qu’il assume ses actes… je pense que c’est quelqu’un qui a un problème de santé dans sa tête »

Arrivé à Kindu Dimanche par le régulier de Congo Airways pour être immédiatement conduit à la prison centrale de Kindu, le Vice-président de l’organe délibérant de la province du Maniema est poursuivi pour viol présumé sur mineur. Un procès à huit clos se déroule depuis lundi 22 Octobre 2018 au palais de Justice à Kindu. Kinduinfo.net n’a pas encore réussi à s’informer sur le déroulement de ce procès.

Pour rappel, Pépé Kisanga avait été appréhendé manu militari le mercredi 17 Octobre 2018 vers 14 heures alors qu’il prenait son déjeuner au restaurant Nganda Muwa dans le centre de la ville de Lubutu.

Nos sources renseignent que Kisanga Pépé serait brutalisé lors de son arrestation par le service de sécurité avant d’être conduit dans un cachot en détention provisoire le même jour.

Le Vice Président de Assemblée Provinciale aurait été libéré du cachot le même mercredi vers 19 heures pour être mis en résidence surveillée à l’hôtel Mandela sur place à Lubutu. Le jeudi suivant il sera remis en prison à 5heures avant d’être conduit à Bakavu le même jour à bord du Malu Aviation. Il est arrivé à l’aéroport de Kavumu vers 17 heures en provenance de Lubutu. Pépé Kisanga a quitté L’aérodrome de Katinga dans un avion cargo de Malu aviation conduit par le Chef de Poste de la Direction Générale de Migration, l’un de ses proches et les policiers.

Facebook Comments
The following two tabs change content below.

Chadrack Londe

Journaliste reporter chez Radio Maniema Libertés
"Mes opinions exprimées ici n'engagent aucune de mes fonctions. Elles le sont à titre personnel." Co-fondateur de kinduinfo.net, Chadrack est un journaliste de carrière, actuellement Rédacteur en Chef au sein de MEDAM asbl, un collectif de médias partenaire de l’UNICEF au Maniema. Écrivain, Journaliste des radios, Rédacteur à http://Kinduinfo.net et http://Actualite.cd. Photojournalist and News Editor at French United Methodist News http://umnews.org/fr '-) Au-delà d’être une passion, le micro et la plume sont pour moi un moyen d’éduquer et de divertir ses auditeurs/lecteurs. Mon slogan est ‘’Consacrer sa vie à la vérité’’ Suivez-moi sur Twitter.com/ChadrackLonde