Shadow

Maniema : les femmes disent être exclues dans la gestion de la province

Dans une déclaration faite à la presse ce mardi 06 mars 2018 grâce à l’accompagnement de MALI ONGDH, les femmes leaders du Maniema disent avoir constaté qu’il se pose encore une résistance du côté de leurs partenaires « Homme » sur la promotion de la femme dans la province du Maniema. Les femmes du Maniema font cette déclaration après avoir analysé la situation actuelle des femmes face aux enjeux politiques dans la province du Maniema.

’Les femmes sont toujours ignorées par les hommes et ce malgré les efforts qu’elles ont consentis pour leur promotion à l’accession à des postes de prises des décisions par élections ou par nomination’’ Indiquent-elles dans cette déclaration

’Lors des récentes nominations, les femmes ont été complétement exclues au Maniema’’ constatent ces femmes. En effet, aucune femme sur 21 administrateurs des territoires nommés en province ; de même pour les 16 Bourgmestres des communes rurales nommés en province, mais également pour le 2 maires de la ville de Kindu nommés.

Elles ajoutent également que ‘’malgré le travail de plaidoyer abattu par les femmes auprès des personnalités et partis politiques de la province et du pouvoir central, ces derniers n’ont pas pensé à mettre les femmes dans les listes de candidatures à l’élection des Gouverneurs, malgré leur implication et engagement au sein des partis politiques et mouvements associatifs’’

Face à cette situation, les femmes leaders du Maniema, disent qu’elles ne cesseront jamais de réclamer leur droit tant que leur préoccupation n’a pas encore eu une suite favorable. Elles ont à l’occasion réitérer engagement dans la lutte pour l’accession des femmes du Maniema à des postes de prises de décision.

‘’Nous pensons qu’il n’est pas tard pour promouvoir la femme du Maniema’’ estiment les femmes du Maniema. C’est pourquoi elles ont formulé mes recommandations suivantes :

 

  • A la prochaine équipe Exécutive de la province : De tenir compte de la représentativité importante des femmes dans la composition du Gouvernement Provincial y compris le cabinet politique du Gouverneur et ceux des Ministres, …

 

 

  • Au Ministère national de l’intérieur : De tenir compte de la représentativité de la femme du Maniema aux prochaines nominations.

 

 

  • Aux notabilités de la province du Maniema : N’êtes-vous pas encore convaincu des compétences de vos sœurs du Maniema ?

 

Il est à noter qu’au Maniema, une province arabo musulmane, les femmes sont quasi absentes dans les postes de prises de décisions que ça soit ceux accessibles par nomination, pire encore par élections.

Facebook Comments
The following two tabs change content below.

Chadrack Londe

Journaliste reporter chez Radio Maniema Libertés
"Mes opinions exprimées ici n'engagent aucune de mes fonctions. Elles le sont à titre personnel." Co-fondateur de kinduinfo.net, Chadrack est un journaliste de carrière, actuellement Rédacteur en Chef au sein de MEDAM asbl, un collectif de médias partenaire de l’UNICEF au Maniema. Écrivain, Journaliste des radios, Rédacteur à http://Kinduinfo.net et http://Actualite.cd. Photojournalist and News Editor at French United Methodist News http://umnews.org/fr '-) Au-delà d’être une passion, le micro et la plume sont pour moi un moyen d’éduquer et de divertir ses auditeurs/lecteurs. Mon slogan est ‘’Consacrer sa vie à la vérité’’ Suivez-moi sur Twitter.com/ChadrackLonde