Shadow

Maniema : Ancien LUCHA, Mwanabwato Godefroy, candidat gouverneur – Interview

Mwanabwato Godefroy a déposé sa candidature comme gouverneur de la province du Maniema. L’ancien militant de la LUCHA pense que « la jeunesse du Congo ne doit pas se limiter aux seuls aspects revendicatifs. Il faut sortir de l’expectative et mettre la main dans la pâte si l’on veut constituer véritablement une alternative à cette classe politique décadente », a-t-il dit dans une interview accordée à ACTUALITE.CD.

32 ans, cet avocat inscrit au barreau de Kisangani, dit se présenter contre la liste de la Majorité Présidentielle..

Comment avez-vous été arrêté en juin 2015 ?

Je venais de m’exprimer à Kisangani contre l’arrestation de Fred et Yves, des amis de Lucha lorsque brusquement les agents de l’ANR sont arrivés en mon lieu de service et m’ont enlevé sans mandat pour m’emmener à Kinshasa où j’ai été détenu durant 17 jours sans acte d’accusation avant de m’envoyer à Makala où j’ai été inculpé et condamné pour offense au chef de l’Etat.

Comment avez-vous vécu votre séjour en prison ?

A Makala, j’ai vécu ma détention comme une injuste répression de mes opinions sensées être normales en démocratie. J’ai été jugé et condamné à 2 ans de servitude pénale. Heureusement que la solidarité des camarades m’a aidée à tenir jusqu’à ma libération le 1er septembre 2016 au terme de décrispation politique.

Pourquoi avez-vous quitté la LUCHA ?

Je partage la même vision que la Lucha. Seulement la Lucha n’est pas un parti politique et ne croit pas qu’elle doit prendre le pouvoir. Moi, je pense qu’il faut que les mouvements citoyens tentent de prendre le pouvoir de manière démocratique et d’appliquer leur vision au lieu de se limiter à se plaindre contre ceux qui le gèrent mal. Ma détention injuste à Makala a été une répression politique dissimulée derrière une justice inféodée. Une instrumentalisation de la justice dans le seul but de faire taire l’émergence d’une classe politique nouvelle incarnée par une jeunesse avant-gardiste.

Candidat gouverneur, quel est votre programme ?

Renouvellement de la classe politique. La jeunesse doit être impliquée dans la gestion de la chose publique. Elle constitue la majorité de la population congolaise. Il faut qu’elle quitte l’expectative pour entrer dans le combat politique en tant que voix alternative. Je vais me focaliser sur le partenariat Public-privé afin d’investir dans le secteur agricole, porteur de croissance et créateur d’emploi pour les jeunes et les démunis. L’avenir du Congo et de son développement repose sur son potentiel agricole dont le Maniema est le premier de la classe. Je vais restaurer l’autorité de l’Etat et créer de l’emploi pour les jeunes. Le Maniema est la Province la plus riche du Congo après le découpage. Elle doit pleinement remplir son rôle de grenier du Grand Congo.

Restaurer l’autorité de l’Etat avec les dirigeants actuels qui vous combattez ? Emploi de jeunes ? Mais comment ? En faisant quoi exactement ?

Le Congo dispose de deux niveaux d’exercice du pouvoir. Le pouvoir central et les provinces. Le pouvoir d’Etat est donc réparti entre ces deux entités (pouvoir central et provinces) par les articles 202, 203, 204 de la Constitution. Ce qui permet à la province d’être une entité politique autonome disposant de larges pouvoirs en matière de restauration de l’autorité de l’Etat et de mise en œuvre de la décentralisation. Le Maniema devra compter sur lui-même pour sécuriser ses filles et fils.

Avec actualite.cd

Facebook Comments
The following two tabs change content below.

Chadrack Londe

Journaliste reporter chez Radio Maniema Libertés
"Mes opinions exprimées ici n'engagent aucune de mes fonctions. Elles le sont à titre personnel." Co-fondateur de kinduinfo.net, Chadrack est un journaliste de carrière, actuellement Rédacteur en Chef au sein de MEDAM asbl, un collectif de médias partenaire de l’UNICEF au Maniema. Écrivain, Journaliste des radios, Rédacteur à http://Kinduinfo.net et http://Actualite.cd. Photojournalist and News Editor at French United Methodist News http://umnews.org/fr '-) Au-delà d’être une passion, le micro et la plume sont pour moi un moyen d’éduquer et de divertir ses auditeurs/lecteurs. Mon slogan est ‘’Consacrer sa vie à la vérité’’ Suivez-moi sur Twitter.com/ChadrackLonde