Shadow

Maniema : l’association des femmes juristes du Maniema demande aux habitants de Kalima de revendiquer leur droit de manifester 

La population du Territoire de Pangi en général et de Kalima en particulier est appelée à revendiquer ses droits constitutionnels qui sont les plus souvent violés par les autorités locales. C’est le cas par exemple : le droit de se réunir, de manifester ou de marcher. 

Cet appel est de la coordinatrice de l’association des femmes juristes du Congo, antenne du Maniema. 

Elle l’a dit ce samedi dans une interview accordée à nos confrères de Kalima à l’issue d’une séance de restitution avec les para-juristes et les membres d’afejuco Kalima sur les violations de droits de l’homme et de liberté publique en période électorale.

La coordinatrice de l’association des femmes juriste du Maniema lors d’une séance tenue à Kalima ( phot : Kindu-info / Dek’son Assani / © Août 2017 )


Au micro de Dek’son Assani notre pLa population du Territoire de Pangi en général et de Kalima en particulier est appelée à revendiquer ses droits constitutionnels qui sont les plus souvent violés par les autorités locales. C’est le cas le droit de se réunir, de manifester ou de marcher. Cet appel est de la coordinatrice de l’association des femmes juristes du Congo, antenne du Maniema. Elle l’a dit ce samedi dans une interview accordée à votre radio à l’issue d’une séance de restitution avec les para-juristes et les membres d’afejuco Kalima sur les violations de droits de l’homme et de liberté publique en période électorale.ermanent de Kalima, Maître Cerrene Laini affirme que pour tenir une réunion ou une manifestation quelconque on doit plus tôt tenir informé les autorités compétentes et non demander leurs autorisation.
Cette disposition est reconnue par la constitution ajoute t-elle ce, avant de conclure que personne n’a le droit de violer toutes ses dispositions.
Dek’son Assani

Facebook Comments
The following two tabs change content below.

Grâce Mbambi

Correpondant Local de Presse chez Digital Congo
Co-fondateur de kinduinfo.net, Grâce est un journaliste de carrière qui travaille actuellement come correspondant de Digital Congo au Maniema. Le micro est un moyen pour lui de contribuer au développement de sa communauté.