Kalima : un élève de 16 ans abattu par un policier

Kalima : un élève de 16 ans abattu par un policier

Un jeune homme de 16 ans a été abattu, mardi 25 février, à bout portant par un policier à Kalima, cité minière située à 101 kilomètres au Nord-Est de la ville de Kindu (Maniema).

D’après les témoins, c’est au moment où l’établissement Complexe Scolaire Tuungane de Kalima, une école privée agréée, célébrait son anniversaire qu’un policier en état d’ivresse, a chargé son arme et tiré à quatre reprises. Un élevé sera touché et meurt aussitôt après.

Selon l’ONG « Agir pour la Reconstruction de notre Espace et la Convivialité », les élèves et la population se sont attaqués aux hangars des vendeurs et autres boutiques.

Quelques édifices tels que l’auditorat militaire, le parquet secondaire, le bâtiment du Tribunal de grande instance, le bureau de la DGREMA, la prison et le bâtiment de la commune de Kalima ainsi que les trois bâtiments des bureaux de la PNC se trouvant sur place à Kalima ont aussi été attaqués par la foule.

Les autorités locales indiquent que les enquêtes sont en cours pour déterminer les responsabilités.

Le policier pour sa part est encore recherché.

Kindu : des coups balles réelles retentissent, la police intervient pour calmer une altercation entre deux groupes de jeunes

A Kindu des coups de balles sont entendues au crépuscule de çe mardi. La police intervient pour calmer une altercation qui oppose deux groupes des jeunes.

Les jeunes du quartier Jamaica et ceux du bloc mission qui se disent réunis au sein de l’association Assemblée vivent à couteau tiré depuis près de trois jours.

La pomme de discorde selon certaines sources serait l’altercation entre quelques jeunes de ce deux groupes à l’issu d’un concert dans la salle champagnat. Ainsi s’en est suivi les échanges de projectiles et des combats violents entre le deux camps.

Maniema : le Gouverneur dote des gilets d’identification aux Policiers de Circulation Routière

Maniema : le Gouverneur dote des gilets d’identification aux Policiers de Circulation Routière

Au #Maniema, le Gouverneur de la Province a donné aux policiers de circulation routière les gilets jaunes devant faciliter leur identification.
Selon, #AuguyMusafiri les PCR sont à l’origine des plusieurs accidents de circulation routière dans la ville de Kindu.

« Nous vous donnons ces gilets compte tenu des pleurs de la population. Vous faites tomber les mamans en voulant arrêter des conducteurs de taxi moto. Ces ne sont pas tous les policiers qui font ces bavures. C’est pour quoi nous vous donnons ces gilets d’identification pour nous permettre de connaître ceux qui seront à l’origine des accidents. Chaque numéro sera attribué à un policier » a fait savoir #AuguyMusafiri .

Le Général de la police au Maniema, Bazenge Jean-Bernard a rappelé ses troupes, particulièrement les policiers de circulation routière, à la discipline. « Nous insistons sur la tracasserie que vous orchestrez toute en perturbant la circulation routière au lieu de la réglementer. Dernièrement on vous a qualifié des léopards parce que vous sautez sur des conducteurs, provoquant ainsi des accidents » a déploré le Général de la police.

Ce dernier, est aussi revenu sur la nécessité de toujours porter ce gilet dans les heures de service.

« Les gilets qu’on vous donne, jouent un rôle très important au delà de l’identification. La nuit, ces gilets reflètent la lumière ce qui assure la sécurité du porteur. » a indiqué le Général Bazenge.

Longtemps décrié par la population, les policiers de circulation routière ont été à l’origine des plusieurs accidents de circulation routière.

Lubutu : 6 à 7 kg d’or volés,  les opérateurs économiques manifestent

Lubutu : 6 à 7 kg d’or volés, les opérateurs économiques manifestent

À Lubutu, les opérateurs économiques ont organisé des manifestations ce jeudi. Ils protestent contre le vol d’un colis valeur à l’aérodrome de Kapinga mercredi.

Ce jeudi matin, boutiques et magasins sont restées fermées. Ces operateurs économiques sont entrain de manifester en ce moment même.

Lubutu est une commune rurale chef lieu du territoire portant le même nom dans le Nord de la province du Maniema. La zone est réputée pour sa richesse de ses ressources minières notamment de l’or. Une milice des maï-maï Simba du Chef de Guerre, le Général Mando opère dans cette zone au Parc National de Maiko.

Selon Jean Babel, Bourgmestre de cette commune rurale joint par Kinduinfo.net, des hommes armés, qui seraient de la Police Nationale Congolaise, ont fait irruption à l’aérodrome de Kapinga, tiré plusieurs coup de balle en l’air avant de prendre la fameux colis valeur qui était à destination de Goma et s’évader dans la nature

Joint par Kinduinfo.net, Hugo Assani Journaliste et Directeur de la Radio Umoja de Lubutu qui cite le responsable des opérateurs économiques locaux, parle de 6 à 7 kilogrammes d’or et d’une importante somme d’argent volés.

Le bourgmestre de la commune rurale renseigne que 5 présumés complices sont arrêts pour raison d’enquête.

Kindu : transfert à Kinshasa de l’élève victime des tirs de la police 

Kindu : transfert à Kinshasa de l’élève victime des tirs de la police 

Le jeune Freddy Yuma âgé de 18 ans a été transféré à Kinshasa ce mardi 05 février via le régulier de Congo Airways. 

Élève au complexe scolaire Saint Charles, ce jeune a été victime de tir à balle réelle le vendredi dernier lors des manifestations de la population suite à l’assassinat d’un opérateur économique.

Le Gouvernement Provincial qui a pris en charge ce transfert indique par l’entremise du gouverneur ad intérim qu’il s’agit d’une situation normale parce que c’est un policier qui avait tiré. 

Quatre billets ont été payés par le Gouvernement Provincial du Maniema à savoir : celui de la victime, ses deux parents et le dernier pour le Médecin qui l’a accompagné.

Samedi dernier, des sources proches du Centre Médical BDOM ou était interné l’enfant indiquaient que la balle qui l’avait transpercé au thorax était à deux centimètres du coeur. Les médecins craignaient ainsi de lui faire subir une intervention chirurgicale par peur de toucher les organes vitaux sensibles. 

Victime d’une balle perdue, le jeune Freddy Yuma avait été touché au thorax alors que la police tentait de disperser les manifestants à coup de gaz lacrymogènes et tirs à balle réelle. La population manifestait contre la montée de l’insécurité dans la ville de Kindu ces dernières semaines après l’assassinat dans la nuit du vendredi 1er Février 2019 d’un opérateur économique.