Maniema : Un espoir de désenclavement grâce à un projet ferroviaire reliant les trois pays membres du corridor central (RDC, Tanzanie et Burundi)

Maniema : Un espoir de désenclavement grâce à un projet ferroviaire reliant les trois pays membres du corridor central (RDC, Tanzanie et Burundi)

En RDC, un projet de voie ferroviaire qui va relier trois pays des grands lacs va permettre à la province du Maniema de se désenclaver.

La voie ferrée ira du port de Kalundu en territoire d’Uvira jusqu’à Kindu dans le Maniema, en passant par Kamanyola-Bukavu-Nyantende-Walungu-Kamituga-Pangi.

La tripartite RDC-Burundi et Tanzanie du corridor central tenue au Bujumbura le jeudi 30 janvier 2020, s’est soldée sur ce projet de voie ferroviaire qui va relier ces trois pays de la région de Grands-Lacs africains.

Tenue sous les hospices de l’Agence de facilitation du transport de transit du corridor central, cette tripartite a réuni les ministres de transport et voies de communication.
La délégation congolaise a été conduite par le Ministre des Transports et voies de communication Didier Mazenga et Théo Ngwabidje, gouverneur de la province du Sud-Kivu.

Ces ministres de trois pays ont fait savoir qu’une fois ce projet arrive à terme, il va faciliter la circulation et booster l’économie des pays du Corridor central. L’objectif poursuivi par ce projet est d’interconnecter les trois pays frères et permettre à réduire le prix des biens sur les marchés; notent-ils.

Pangi : inauguration de 7 ponts par la société Congo Jia-Xin

C’est un Ouf de soulagement pour la population du territoire de Pangi surtout ceux qui empruntent le tronçon KALEKA-ISONGO situé au Nord-est de la commune rurale de Kalima.

Plusieurs ouvrages d’art viennent d’être construit pour assurer la réouverture de la route Kalima-Barrage de Lutchuruku.

Ce geste de la société Congo Jia-Xin qui s’inscrit dans le cadre de son partenariat avec la SAKIMA a été salué par tous les intervenants lors de la cérémonie d’inauguration symbolique qui a eu lieu ce Samedi en présence du ministre provincial des mines Aloïse KITHINGA représentant du gouverneur de province qui a demandé à cette société de de continuer avec cet élan.

Diocèse de Kasongo : environ 4.800 jeunes catholiques appelés à se désolidariser de groupes armés

Diocèse de Kasongo : environ 4.800 jeunes catholiques appelés à se désolidariser de groupes armés

Milice mai mai Malaika.

Plus de 4 765 jeunes venus de 14 paroisses de Kasongo dans la province du Maniema se sont réunis pendant quatre jours dans le cadre des journées diocésaines de la jeunesse. Placées sous le thème : « Jeune, lève-toi et marche », ces assises ont traité de conséquences des mariages précoces, les violences sexuelles ainsi que de la contribution de la jeunesse à la paix.

Ces jeunes sont venus du diocèse de Kasongo, comprenant les territoires de Kabambare, Kasongo et Pangi dans la province du Maniema, mais aussi le territoire de Shabunda, dans la province du Sud Kivu.  Au-delà des questions liées aux violences sexuelles, ils ont été appelés à se désolidariser des groupes armés qui sont actifs dans leurs entités respectives afin de contribuer à la paix et au développement de la province du Maniema en particulier et de la RDC en général.

Maniema : pas de communication cellulaire depuis plus d’une semaine à Kenye, Kayuyu et Samba

Aperçue d'une antenne Vodacom dans le village Kayuyu situé à plus de 100 Kilomètres de Kindu dans le territoire de Pangi. Kayuyu a une bifircation des routes mènent à Kampene et Kasongo. Photo by Chris Milosi
Aperçue d’une antenne Vodacom dans le village Kayuyu situé à plus de 100 Kilomètres de Kindu dans le territoire de Pangi. Kayuyu a une bifircation des routes mènent à Kampene et Kasongo. Photo by Chris Milosi

La population des villages Kenye et Kayuyu dans le territoire de Pangi et celle de la cité de Samba dans le territoire de Kasongo sont privées depuis plus d’une semaine de communication cellulaire suite à une panne des batteries qui alimentent les antennes de la société Vodacom.

Le chargé des opérations commerciales et administratives de Vodacom, Peter Mutolo Asani l’a annoncé lundi à la presse, au sortir de l’audience que lui a accordée le ministre provincial de la Justice et télécommunication, Hemedi Kaleko Zimboza.

Peter Mutolo Asani a révélé que la dépolarisation des batteries, source d’énergie pour le fonctionnement de ces antennes, est la cause de cette situation.

Il a rassuré que d’ici fin juillet les solutions idoines seront trouvées au bénéfice de ces populations. 

 

Maniema : les médecins chefs des zones de santé de Pangi et de Kalima suspendus de leurs fonctions

Maniema : les médecins chefs des zones de santé de Pangi et de Kalima suspendus de leurs fonctions

Les médecins  Kalafula Evariste et Pascal Kyangazi respectivement médecins chefs de zone de santé rurales de Pangi et de Kalima sont suspendus de leurs fonctions ainsi que les administrateurs gestionnaires de ces deux structures sanitaires, a appris l’ACP de source proche de la division provinciale de la santé du Maniema.

Selon la source, il leur est reproché la mauvaise gestion et le détournement des médicaments et bien d’autres équipements destinés auxdites  structures sanitaires pour le bien être des malades.

ACP