Étiquette : Namoya Mining

Maniema : les Agents de Namoya Mining manifestent dans les rues de Kindu

Maniema : les Agents de Namoya Mining manifestent dans les rues de Kindu

Actualité, Economie, Société
Une dizaine d'agents de la Société Namoya Mining SA filiale de Banro Corporation ont marché ce jeudi dans les rues de la ville de Kindu au Maniema pour solliciter l'implication des autorités provinciales pour la reprise des activités de cette société. Leur marche de révendication a chuté au Gouvernorat provincial du Maniema, où ils ont lu et remis au Vice-gouverneur un mémorandum produits par une synergie de trois syndicats des travailleurs de cette société. Banro Corporation a suspendu les activités de 4 de ses filiales à l'Est de la RDC, notamment celle de Salamabila pour des raisons sécuritaires. Selon ces agents, la suspension des activités d'exploitation par Namoya Mining SA à Salamabila a des retombées négatives sur tous les plans dans la province du Maniema. Pour eux, Namoya Mining
RDC : Banro suspend ses opérations à Salamabila et deux autres mines suite à l’insécurité

RDC : Banro suspend ses opérations à Salamabila et deux autres mines suite à l’insécurité

Actualité, Economie, Environnement, Politique, Société
Carrière de Mwendamboko cédé par Namoya Mining SA. Photo by Chris Milosi Le groupe Banro a décidé de suspendre les opérations de certaines de ses filiales entre autres Namoya Mining SA, Lugushwa Mining SA, Kamituga Mining SA et Banro Mining Congo SA ainsi que les contrats de travail de tous leurs employés en raison d’un cas de force majeure conformément à l’article 57 point 8 du Code du travail congolais. Banro est une société aurifère canadienne, qui exploite des mines en République démocratique du Congo. Cette nouvelle a été rendue publique dans une note d’information publiée ce 25 septembre 2019 et signée par Brett A. Richards, président et directeur de Banro corporation. Les mines touchées par cet arrêt sont situées dans les provinces du Sud-Kivu et du Maniema en République dém
Salamabila : le deux otages étrangers toujours entre les mains de la milice

Salamabila : le deux otages étrangers toujours entre les mains de la milice

Actualité, En Continu, Politique, Société
Deux congolais parmi les 4 otages de la société Namoya ont été libérés ce mardi soir par la milice malaïka. Le deux étrangers, un Sud-Africain et un Zimbabwéen sont toujours entre les mains des assaillants. Des sources locales à Salamabila indiquent les deux otages ont été remis par le Gouverneur à la société Namoya Mining.«Nous confirmons la libération de ces deux compatriotes et attendons la libération des deux autres otages», a déclaré à l'AFP le capitaine Dieudonné Kasereka, porte-parle de l'armée dans la région cité par lefigaro.Le Vice-premier Ministre de l'intérieur, Basilo Olongo a conduit le dimanche dernier à Salamabila au Sud de la province du Maniema 10 personnes ayant bénéficié d'une grâce présidentielle, a appris ce mardi Kinduinfo.net des sources locales.Soupçonnées pro
Maniema : L’Honorable Thierry Badisungu croit au rétablissement de la paix à Salamabila

Maniema : L’Honorable Thierry Badisungu croit au rétablissement de la paix à Salamabila

Actualité, Politique, Société
« Nous sommes très satisfait de la manière dont nous venons d’aborder ces discutions ; il y a de quoi à espérer par rapport à la résolution de la situation d’insécurité qui se pose dans ma circonscription électorale » a introduit Thierry Badisungu, député provincial de la circonscription de Kabambare et rapporteur de l’organe délibérant de la province du Maniema. Kinduinfo.net lui a tendu son micro alors que ce dernier sortait de la salle de réunion Saint où s’est déroulé la rencontre de résolution de conflits dans le secteur minier organisé par le Gouvernement provincial du Maniema pendant deux jours.Badisungu très réservé autour de la question du compromis trouvé reste cependant général et optimiste dans la pacification de la zone Sud de la province du Maniema. L’élu de Kabamb
Maniema : la Société Namoya SA aurait accepté de céder 20% de sa concession minière aux communautés locales de Kabambare ?

Maniema : la Société Namoya SA aurait accepté de céder 20% de sa concession minière aux communautés locales de Kabambare ?

Actualité, Economie, Politique
Photos famille entre les autorités politico-administratives, notables et élus de Kabambare et Expert des services techniques de l’administration minière dans la province du Maniema lors de l’atelier de deux jours sur la résolution des conflits miniers entre la Société Namoya SA et la communauté locale de Kabambare. La rencontre a permis de proposer des solutions idoines pour pacifier la zone Sud de la province du Maniema. Photo by Chris Milosi. Au Maniema, les autorités politiques provinciales ont mis autour d’une table, pendant deux jours, la Société Namoya Mining SA et la communauté locale de Kabambare. Il ressort de ces assises que la société Namoya Mining SA aurait cédé 20 % de sa concession d’exploitation d’or au nom de la paix dans cette zone. Le Ministre ayant en charge les
Maniema : Namoya Mining alerte sur la situation sécuritaire à Salamabila

Maniema : Namoya Mining alerte sur la situation sécuritaire à Salamabila

Actualité, Economie, En Continu, Politique, Société
Au Maniema la société d'exploitation d'or, Namoya Mining, a alerté tous ses partenaires et parties prenantes sur la situation sécuritaire à Salamabila. Namoya Mining est une filiale de Banro Corporation une société de droit canadien qui exploite de l'or au Sud de la province du Maniema, dans le territoire de Kabambare. Une équipe de cette société s'est entretenue ce Mercredi 26 Juin avec le Gouverneur de la province du Maniema pour solliciter des garanties de sécurité de ses travailleurs et activités de son usine. Selon Rudy Cornet, responsable du département Risque de la Société Namoya Mining, depuis 3 ans, sa société traverse des moments difficiles liés aux menaces, aux attaques, à la prise d'otages et l'arrêt de la production de son usine à Salamabila. "Vers la fin de l’année 2018
🔴 Maniema : Banro ménace de fermer sa filiale de Namoya suite à l’insécurité

🔴 Maniema : Banro ménace de fermer sa filiale de Namoya suite à l’insécurité

Actualité, Economie, En Continu, Politique
Au Maniema la Société Canadienne d'exploitation d'or menace de cesser les activités de sa filiale de Namoya Mining dans le Sud de la province du Maniema. Depuis près de trois ans, cette zone est en proie à l'insécurité causée par la milice Maï-Maï Malaïka du Seigneur de guerre Cheik Hassan Huzaifa Mitende. Lire aussi : 🔴 Maniema : ces revendications de la milice Malaïka pour rétablir la paix au Sud de la province Selon des sources proches de cette société, Banro Corporation est préoccupée par la situation sécuritaire et en appelle à la responsabilité des autorités à tout le niveau. Notre source renseigne que "les forces négatives font la loi à salamabila et ce n'est pas normal" situation qui n'arrange pas la canadienne d'exploitation d'or et ses investisseurs menacent de se retir
🔴 Maniema : ces revendications de la milice Malaïka pour rétablir la paix au Sud de la province

🔴 Maniema : ces revendications de la milice Malaïka pour rétablir la paix au Sud de la province

Actualité, Politique, Société
Depuis le 05 Juin dernier, circule dans le médias sociaux Facebook et Groupe WhatsApp de la région, un document signé le 04 Juin 2019 par le responsable de la milice Malaika, le célèbre Sheik Hassan Huzaifa Mitende. Ce document est intitulé Nos revendications socio-économiques pour rétablir la paix définitive entre la société Namoya Mining et la Communauté du Maniema Kabambare Salamabila. Ce document liste 7 revendications : Partage de la coline: que la société Namoya cède la concession artisanale qu'elle a prise pour des raisons anticonstitutionnelles : Mwendamboko, Chundu, Maikiloko, (Muvirongo); Pour la grâce présidentielle : nous déclarons nos frères emprisonnés partout dans la République Démocratique du Congo sous prétexte, dossier Mai Mai, tels sont à : A Ngenga, Goma, Bukavu, Kin
Maniema : le DG de Banro Corporation reçu par le Gouverneur

Maniema : le DG de Banro Corporation reçu par le Gouverneur

Actualité, Economie, En Continu, Politique, Société
Le Patron de la province du Maniema, #AuguyMusafiri s’est entretenu ce jeudi avec le Directeur Général de la Société de Banro Corporation, une société de droit canadien d’exploitation d’or. Banro Corporation a une filiale, Namoya Mining, qui exploite de l’or dans le Sud de la province du Maniema à Salamabila dans le territoire de Kabambare. Selon Monsieur Brett Richards le Directeur Général de cette société qui s’est livré à la presse au sortir des échanges avec l’autorité provinciale, il était question au cours de cette réunion initiale pour la société Namoya Mining de souhaiter la bienvenue à l’autorité provinciale et ouvrir une nouvelle approche de travail avec le nouveau Gouverneur de la province du Maniema. « C’était une première réunion qui est également une voie d’ouvertur
Namoya Mining finance la réhabilitation du tronçon routier Salamabila-Kasongo

Namoya Mining finance la réhabilitation du tronçon routier Salamabila-Kasongo

Actualité, Economie, Politique
La réhabilitation du tronçon routier Salamabila - Kasongo, long de 140 kilomètres, est une réponse à la mise en oeuvre des prescrits se trouvant dans le cahier de charge entre la société Namoya et la communauté locale de Salamabila, notamment en ce qui concerne la réhabilitation des infrastructures de base. Cette route est d'une importance économique très capitale pour le Chef - lieu de la province du Maniema parce que reliant Kindu à la ville de Bukavu dans la province voisine du Sud Kivu. C'est ce mardi 30 octobre 2018 comme prévu, que le Ministre provincial de l'intérieur, Dr Papy Omeonga, a lancé les travaux de réhabilitation  de cette route à la satisfaction de toute la population de Salamabila. Ces travaux dont la durée et le coût total n'ont pas été révélés à la presse, sont e
Insécurité à Salamabila : S’agit-il d’un début d’une solution durable ?

Insécurité à Salamabila : S’agit-il d’un début d’une solution durable ?

Actualité, Economie, Politique, Société
Ce dimanche 28 Octobre a été une date très décisive pour la société canadienne d'exploitation de l'or, Namoya Mining. Cette société a accepté de répondre aux désidératas des communautés locales. Au cours d'une séance des travaux de concertation s'est déroulée le même jour à Salamabila, et qui a réuni d'une part une délégation du Gouvernement Provincial avec à sa tête, le Ministre Provincial de l'Intérieur et Sécurité et d'autre part, une délégation de la société Banro, le deux parties ont convenu de la reprise des prescrits du cahier de charge, en commençant par la réhabilitation par la société Barno du tronçon routier Salamabila - Kasongo en état de délabrement très avancé. Une autre résolution prise est l'application concrète de 4 arrêtés Ministériels de Mins portant ouverture des
Namoya Mining : les travaux d’exploitation suspendus depuis la dernière attaque des Maï-Maï

Namoya Mining : les travaux d’exploitation suspendus depuis la dernière attaque des Maï-Maï

Actualité, Economie, Politique
Les activités d'exploitation d'or par la Société Namoya Mining sont aux arrêts depuis la dernière incursion des miliciens armés dans la cité minière de Salamabila. Le Chef du département des relations publiques de Banro - Willy Mushagalusa -qui l'annonce à Kinduinfo.net ce jeudi 21 Juin 2018, indique que la société Namoya Mining se voit dans l'obligation d'évacuer son personnel par crainte pour leur sécurité. Cette attaque a eu un impact sur le déroulement de nos travaux, parce que nous avons été obligé d'évacuer nos travailleurs. Certains sur Bukavu et d'autres à Goma. Et puis ils sont revenus pour reprendre le travail. Pendant qu'ils revenaient, il y a eu une rumeur qu'il aurait une attaque entrain de se préparer. Comme la sécurité de nos travailleurs a toujours été une priorité, nou