Étiquette : Kabambare

Maniema : Encore deux miliciens capturés à Bikenge remis à la justice militaire par le Gouverneur

Maniema : Encore deux miliciens capturés à Bikenge remis à la justice militaire par le Gouverneur

Actualité, En Continu, Politique, Société
Deux nouveaux miliciens capturés ont été présentés ce lundi 27 janvier au Gouverneur de province par le Ministre Provincial de l’Intérieur. Son Excellence Auguy Musafiri les a immédiatement remis à l’auditeur supérieur de garnison pour qu’ils soient jugés. Selon le Ministre provincial de l'intérieur et sécurité, ces miliciens ont été appréhendés à Bikenge, lors d'une incursion, alors qu'ils tentaient de libérer leur collègue en détention dans un cachot local. Bikenge est une localité située dans le territoire de Kasongo au Sud de la province du Maniema. "Ces deux jeunes gens sont des présumés miliciens Malaïka. Ils ont semé des desordres dans la localité de Bikenge et ils ont été trasferés directement à Kindu après leur capture par les Forces Armées de la RDC. La semaine dernière
Maniema : 5 miliciens capturés lors des combats avec l’armée remis à la justice militaire

Maniema : 5 miliciens capturés lors des combats avec l’armée remis à la justice militaire

Actualité, Société
Le gouverneur de la province du Maniema, Auguy Musafiri a remis ce mercredi 22 janvier à la justice militaire, cinq miliciens capturés lors des combats avec l’armée le week-end dernier dans les secteurs Maringa et Mulu, dans le territoire de Kasongo. Selon les autorités provinciales du Maniema, ces miliciens étaient sous la direction d’un certain Mandevu, un des lieutenants du Chef de guerre le Cheik Hassan Uzaifa Mitende à la tête de la milice Malaïka. Avant de leur remettre entre les mains de la justice militaire, le gouverneur de la province du Maniema a félicité les éléments des Forces Armées de la RDC pour avoir fait preuve de professionnalisme en capturant ces miliciens. Auguy Musafiri a indiqué qu'en cas de condamnation, ces miliciens seront transférés dans une prison à ha
Maniema : Un calme relatif règne dans le territoire de Kasongo après des intenses combats entre les maïmaï et les FARDC

Maniema : Un calme relatif règne dans le territoire de Kasongo après des intenses combats entre les maïmaï et les FARDC

Actualité, En Continu, Politique
Un calme relatif commence à revenir petit à petit sur l'axe Karomo-Rudika ( dans le territoire de Kasongo au sud de la province du Maniema ) après des affrontements entre les forces de l'ordre et les maïmaï ce, grâce aux interventions musclées des FARDC et l'étroite collaboration de ces dernières avec la population locale. Selon nos sources sur place, vers 14h00' de ce dimanche 19janvier, le commandant Kiwis a ordonné l'enterrement de 3 corps des miliciens et présenté dix otages dont deux pris par la population. Il a également présenté le commandant de la PNC enlevé par les malaika et d'autres civils récuperés dans la forêt lors de la mise en déroute des miliciens. Le major Kiwis demande aux populations qui se cachent encore dans la forêt de regagner leurs villages. Du

Maniema : la cité de Salamabila se vide de sa population

Actualité, Politique, Société
Le chef de Maï-Maï Malaika a envoyé mercredi dernier des lettres à la population de Salamabila (au sud de la province du Maniema), annonçant une attaque incessante des FARDC dans la cité. A cet effet, les habitants, pris de peur, ont quasiment vidé la cité. Les écoles et le marché locale ne fonctionnent depuis deux jours, a indiqué vendredi 17 janvier la société civile de Salamabila. Le président de la société civile à Salamabila, Amisi Saidi, a indiqué à Radio Okapi, que seuls quelques hommes restent visibles dans la cité. Les femmes et les enfants se seraient déplacés les uns en direction de Wamaza- Kasongo-Kindu et les autres vers le Sud-Kivu. Les commerçants eux-mêmes auraient vidé leurs boutiques. « Depuis le début des affrontements, l’autorité ne se prononce pas ; que
Diocèse de Kasongo : Mgr. Placide Lubamba dénonce les affrontements en pleine commune de Salamabila

Diocèse de Kasongo : Mgr. Placide Lubamba dénonce les affrontements en pleine commune de Salamabila

Actualité, En Continu, Politique, Société
MGR. PLACIDE LUBAMBA, EVÊQUE CATHOLIQUE DU DIOCÈSE DE KASONGO EN RDC LORS D’UN ENTRETIEN EN SEPTEMBRE 2019 AVEC LA PRESSE AU SORTIR DE L’AUDIENCE AVEC LE GOUVERNEUR DU MANIEMA, S.E AUGUY MUSAFIRI. LE PRÉLAT CATHOLIQUE A AU COURS DE CETTE INTERVIEW FÉLICITÉ LE GOUVERNEMENT PROVINCIAL POUR SES EFFORTS DANS LE RÉTABLISSEMENT DE LA PAIX À SALAMABILA AU SUD DE LA PROVINCE DU MANIEMA. PHOTO BY CHRIS MILOSI L’Évêque Placide Lubamba Jibu dénonce l’insécurité dans l’entité des diocèses sous sa gestion (Kigulube au sud Kivu et Salamabila au Maniema). Particulièrement, dans le territoire de Kabambare, l’état sécuritaire se dégrade chaque jour où la population est victime de plusieurs dégâts causés par de raïya Mutomboki et mai-mai&n
Salamabila : 7 civils ont été tués dont 3 élèves (bilan non officiel), plus de 200 élèves ne sont encore retrouvés et des dégâts matériels sont importants.

Salamabila : 7 civils ont été tués dont 3 élèves (bilan non officiel), plus de 200 élèves ne sont encore retrouvés et des dégâts matériels sont importants.

Actualité
Vue d'une avenue de Salamabila Centre 'Ph. Chadrack Londe Les FARDC ont repris le contrôle de la commune rurale de Salamabila en territoire de Kabambare dans la province du Maniema ce dimanche 12 janvier. Selon la société civile, 7 civils ont été tués dont 3 élèves, plus de 200 élèves ne sont encore retrouvés et des dégâts matériels sont importants. Le bourgmestre de Salamabila se réserve de confirmer ce bilan et indique que ses services sont encore sur le terrain. Des affrontements intenses ont opposé les FARDC et les Maï-Maï Malaika dans la commune de Salamabila toute la journée de Samedi 11 janvier. Les combats se sont poursuivis toute la nuit jusqu’à ce dimanche matin autour de 10 h locales. La société civile et l’autorité communale confirment que les FARDC contrôlent en c
RDC : Salamabila contrôlée par les FARDC, les miliciens en débandade

RDC : Salamabila contrôlée par les FARDC, les miliciens en débandade

Actualité, En Continu, Société
Les Forces Armées de la RDC ont repris ce dimanche 12 Janvier le contrôle total de la Commune rurale de Salamabila, une entité située au Sud de la province du Maniema dans le territoire de Kabambare. La milice s’est retirée du côté de Matchapano, son QG où les tirs sont encore entendus, apprend-t-on des sources locales. La société civile locale et le Bourgmestre de la commune rurale ont confirmé l’information sur le contrôle total de l’entité par les Forces loyalistes. Sadi Lumena, membre de cette structure citoyenne parle de perte côté assaillant et dans les rangs des Forces armées, mais également des civils. Mais le responsable n'a avancé aucun bilan. « Nous ne pouvons pas vous dire en ce moment combien de personnes ont perdu la vie; nous pensons avoir des détails pr
Salamabila : les FARDC prennent le contrôle de Kimbanseke, la milice malaika retranchée vers Matchapano

Salamabila : les FARDC prennent le contrôle de Kimbanseke, la milice malaika retranchée vers Matchapano

Actualité, En Continu, Société
Les tires viennent de cesser dans le centre de Salamabila, une commune rurale située au Sud de la province du Maniema. Toute la journée, la situation est restée tendue dans l’entité suite à l’affrontement entre les Forces Armées de la RDC et la milice locale malaika. Selon des sources locales, les tires viennent de cesser dans le centre et les Militaires loyalistes semblent avoir pris le contrôle de la commune rurale où la milice a réussi à opposer une forte résistance aux éléments des FARDC depuis 10 heures. « Les tires viennent de cesser en ce moment [Ndlr : 19 heures 35 minutes]. C’est la milice qui occupait tout le quartier Kimbanseke où je suis. Vers 17 heures les tires se sont multipliés durant plus de 30 minutes. Juste après nous voyons à travers les fenêtres défi
Maniema : Salamabila en ce moment sous le crépitement des balles, tirs à l’arme lourde, aucune circulation, population clouée dans des maisons

Maniema : Salamabila en ce moment sous le crépitement des balles, tirs à l’arme lourde, aucune circulation, population clouée dans des maisons

Actualité, En Continu, Société
La situation est tendue depuis 10 heures dans la commune rurale de Salamabila. Salamabila est une localité située dans le Sud de la province du Maniema dans le territoire de Kabambare. Selon des sources locales, les Forces Armées de la RDC s’affrontent en pleine commune rurale avec la milice locale Malaika en activité dans la zone depuis près 4 ans maintenant. Des animateurs de la Société civile locale, en passant par les médias locaux ou encore le curé de la paroisse de l’église catholique, que nous avons eus au téléphone, nous pouvions à peine entendre leur témoignage à voix basse vue que les tirs à l’arme lourde prédominent. « C’est depuis 10 heures 20 minutes que nous attendons le crépitement des balles. Ça va faire plus de deux heures maintenant. Nous sommes tous cl

Maniema-Kabambare : le chef de secteur Bangubangu Bahemba libéré

Actualité, Brèves Informations
Le chef de secteur des bangubangu Bahemba de Kibangula kidnappé il y a quelques jours dans le territoire de Kabambare au sud de la province du Maniema, a été liberé le mercredi dans la soirée. Selon des sources locales, il a subi de sevères tortures. Actuellement se trouve interné à l'hopital de Kibanville où il reçoit des soins primaires en attendant son évacuation.
Maniema : le retour inquiétant de la milice malaïka

Maniema : le retour inquiétant de la milice malaïka

Actualité, Politique, Société
Depuis quelques jours la milice locale malaïka se fait de nouveau entendre dans le Sud de la province du Maniema. Kidnapping, travaux communautaires forcés, tortures... la crainte des députés provinciaux qui appellent à l’intervention du pouvoir central. Le Chef de Secteur des Bangubangu Bahemba de Kibanguka dans le territoire de Kabambare au Sud de la province du Maniema a été enlevé à Penemisenga, localité située à 45 kilomètres de Kibangula. Selon les informations fournies par des sources locales à Kinduinfo.ne, il a été conduit dans la forêt vers 17 heures du lundi 09 décembre 2019 et s'y trouve jusqu'en ce moment. Au Maniema, la milice maï-maï malaïka se fait de nouveau entendre depuis quelques jours. Fataki Miango et Kabala Malufu, respectivement vice-président de la s

Urgent-Maniema : le chef de secteur Bangubangu Bahombo enlevé par les maïmaï

Actualité
Le chef de secteur des Bangubangu Bahombo dans le territoire de Kabambare au sud de la province du Maniema a été enlevé ce mardi par les miliciens présumés maïmaï Malaika. Le fait à eu lieu à penesenga, village situé à 45 km de kibangula. Le chef Mugimbwa a été conduit dans la forêt depuis 17h00 du lundi 9 décembre. Jusque là, le motif de son enlèvement reste inconnu.
RDC : Banro suspend ses opérations à Salamabila et deux autres mines suite à l’insécurité

RDC : Banro suspend ses opérations à Salamabila et deux autres mines suite à l’insécurité

Actualité, Economie, Environnement, Politique, Société
Carrière de Mwendamboko cédé par Namoya Mining SA. Photo by Chris Milosi Le groupe Banro a décidé de suspendre les opérations de certaines de ses filiales entre autres Namoya Mining SA, Lugushwa Mining SA, Kamituga Mining SA et Banro Mining Congo SA ainsi que les contrats de travail de tous leurs employés en raison d’un cas de force majeure conformément à l’article 57 point 8 du Code du travail congolais. Banro est une société aurifère canadienne, qui exploite des mines en République démocratique du Congo. Cette nouvelle a été rendue publique dans une note d’information publiée ce 25 septembre 2019 et signée par Brett A. Richards, président et directeur de Banro corporation. Les mines touchées par cet arrêt sont situées dans les provinces du Sud-Kivu et du Maniema en République dém

Urgent-Salamabila : Les Maïmaï malaika décident de regagner la brousse

Actualité, Brèves Informations, Politique
C'est depuis la soirée de ce dimanche 08 septembre 2019 que les miliciens Maïmaï Malaika qui s'étaient installés à Salamabila dans le territoire de Kabambare après la libération de leur otage ( un sujet sud-africain ) ont décidés de regagner la brousse sur ordre de leur chef de fil Cheik Assani Mitendwa. Cette nouvelle a été livrée ce lundi 09 septembre 2019 par notre correspondant dans la région. Sur place à Salamabila, on parle d'une reddition ratée de ces miliciens et cette situation aura à coup sur un impacte négatif sur le processus de leur démobilisation annoncé avec pompe par le gouverneur du Maniema qui en outre s'est tiré toute la gloire.

Kindu : l’otage Sud-africain présenté au Gouverneur Auguy Musafiri

Actualité, Politique
Le sud-africain Philippe Bota, agent de la Société Namoya Mining, une filiale de Banro Corporation, de droit canadien a été relâché ce jeudi 5 septembre 2019 après 41 jours de captivité par les miliciens Malaika dirigés par le chef de guerre Cheik Assani Mitende dans le territoire de Salamabila au Sud de la province du Maniema. Il a été conduit à Kindu puis présenté au gouverneur du Maniema, Auguy Musafiri. « Je suis très satisfait de le voir parmi nous. J'avais promis qu'il allait être libéré au courant de la semaine, ma promesse vient de se concrétiser. Il est un peu fatigué, mais il est directement pris en charge par la Société Namoya Mining qui l'admet à l'hôpital », a dit Auguy Musafiri. Trois agents de Banro, dont deux Congolais et Zambabwéen, otages des miliciens
Maniema : Basile Olongo annonce la reddition prochaine de plusieurs groupes armés

Maniema : Basile Olongo annonce la reddition prochaine de plusieurs groupes armés

Actualité, Economie, En Continu, Politique, Société
Le Gouverneur de la province du Maniema, Auguy Musafiri et Basile Olongo Vice-Premier Ministre de l'Insécurité en République Démocratique du Congo. Photo prise à Salamabila dans le territoire de Kabambare lors de leur mission de pacification de cette zone. Photo by Chris Milosi. Lire aussi : Namoya Mining cède sa carrière de Mwendamboko pour l’exploitation artisanale de l’or Le ministre intérimaire de l’Intérieur Basile Olongo annoncé ce jeudi 15 août la reddition prochaine des groupes armés actifs dans la province du Maniema. Dans une interview exclusive à Radio Okapi, M. Olongo affirme qu’il a eu des « entretiens fructueux » avec les responsables des groupes armés encore actifs dans la province du Maniema, notamment, les groupes Maï-Maï Simba basés dans le parc de Maiko à Lubutu,
Salamabila : Namoya Mining cède sa carrière de Mwendamboko pour l’exploitation artisanale de l’or (protocole d’accord)

Salamabila : Namoya Mining cède sa carrière de Mwendamboko pour l’exploitation artisanale de l’or (protocole d’accord)

Actualité, En Continu, Politique, Société
https://twitter.com/ChadrackLonde/status/1161667612050436098 Les pourparlers conduits par le Gouverneur de province en début de semaine à Salamabila ont conduit à la signature d'un protocole d'accord entre la société Namoya Mining et la communauté locale des BB Salamabila sur la mise en oeuvre d'une zone d'exploitation artisanale. Ce protocole d'accord est signé dans le souci de préserver la paix sociale durable dans le zone Sud de la province du Maniema, peut-on ainsi lire dans le préambule de ce document. Voici les six points de cet accord :  Namoya Mining accorde à la communauté des BB Salamabila l'ancienne carrière de Mwendamboko (Tchundu, Muviringi et Maikiloko) en vue d'y exploiter artisanalement de l'or en attendant la découverture de la minéralisation du site à choisir où to
Salamabila : libération de l’otage zimbabwéen, des négociations en cours pour le Sud – africain

Salamabila : libération de l’otage zimbabwéen, des négociations en cours pour le Sud – africain

Actualité, En Continu, Politique, Société
Encore une avancée enregistrée dans le processus des négociations pour la libération des otages détenus par la milice Malaïka dans le territoire de Kabambare depuis dix - sept jours. L'un des deux étrangers restés entre les mains de la milice, le Zimbabwéen, a été libéré mardi soir , a appris Kinduinfo.net des sources proches du Gouverneur de la province du Maniema. Le Sud Africain est toujours entre les mains de la milice dans la brousse. Le Gouverneur Auguy Musafiri qui conduisait les pourparlers avec les Kidnappeurs ne s'est pas encore prononcé sur cette affaire. Ce dernier a regagné Kindu mardi dans la nuit accompagné de l'otage zimbabwéen et de deux congolais, tous agents de la compagnie aurifère canadienne Banro. Quelques députés provinciaux élus de cette contrée et le Ministre p
Salamabila : le deux otages étrangers toujours entre les mains de la milice

Salamabila : le deux otages étrangers toujours entre les mains de la milice

Actualité, En Continu, Politique, Société
Deux congolais parmi les 4 otages de la société Namoya ont été libérés ce mardi soir par la milice malaïka. Le deux étrangers, un Sud-Africain et un Zimbabwéen sont toujours entre les mains des assaillants. Des sources locales à Salamabila indiquent les deux otages ont été remis par le Gouverneur à la société Namoya Mining.«Nous confirmons la libération de ces deux compatriotes et attendons la libération des deux autres otages», a déclaré à l'AFP le capitaine Dieudonné Kasereka, porte-parle de l'armée dans la région cité par lefigaro.Le Vice-premier Ministre de l'intérieur, Basilo Olongo a conduit le dimanche dernier à Salamabila au Sud de la province du Maniema 10 personnes ayant bénéficié d'une grâce présidentielle, a appris ce mardi Kinduinfo.net des sources locales.Soupçonnées pro
Salamabila : 2 congolais travaillant pour BANRO libérés

Salamabila : 2 congolais travaillant pour BANRO libérés

Actualité, En Continu, Société
Deux Congolais travaillant pour la compagnie canadienne Banro, enlevés en même temps qu’un Sud-Africain et un Zimbabwéen, dans la province du Maniema à l’Est de la République démocratique du Congo ont été relâchés après dix-sept jours de captivité, a-t-on appris ce mardi 13 Août 2019 de sources concordantes. Les quatre employés de la société minière Banro étaient tombés dans une embuscade tendue par des hommes armés le 26 juillet, à Salamabila, dans la province du Maniema. « Le gouverneur de province a remis officiellement à la compagnie Banro deux agents congolais victimes de la prise d’otage de Maï-Maï« , a indiqué à kinduinfo un journaliste, joint au téléphone à Salamabila. « Nous confirmons la libération de ces deux compatriotes et attendons la libération des deux autres otages« , a d
Insécurité à Salamabila : le Vice-ministre de l’intérieur séjourne au Maniema

Insécurité à Salamabila : le Vice-ministre de l’intérieur séjourne au Maniema

Actualité, En Continu, Politique
Le Vice-ministre de l’intérieur est arrivé à Kindu ce vendredi provenance de Kinshasa. Basile Olongo est au Chef-lieu de la province du Maniema pout tenter de trouver solution par rapport aux otages pris par la milice maï-maï Malaïka à Salamabila dans le territoire de Kabambare. Dans un entretien avec la presse à l’aéroport national de Kindu, il indique qu’il va écouter toutes les parties pour voir comment proposer des pistes de solution durable dans la zone Sud de la province. Malgré des efforts paix entrepris récemment par le Gouvernement provincial à travers l’organisation d’un forum de paix, le Sud de la province du Maniema est confronté à une résurgence de l’insécurité depuis environ deux semaines. La situation s’est encore beaucoup compliquée avec l’enlèvement il y une semaine de
Urgent : Kidnapping de 3 agents de la société Namoya Maining

Urgent : Kidnapping de 3 agents de la société Namoya Maining

Actualité
Plusieurs cas de Kidnapping sont signalés depuis quelques jours dans la cité minière de Salamabila en territoire de Kambambare nous sommes au sud de la province du Maniema en république démocratique du Congo. Le dernier cas en date est celui de 3 agents de la société minière canadienne BANRO Maining qui ont été kidnappés le jeudi 25 juillet 2019 en plein chantier de la société NAMOYA situé au village MATONGO à 7Km de la cité minière de Salamabila. Par mis les agents de cette société kidnappés, on signal la présence d'un sujet Sud-Africain, il s'agit de l'ingénieur Philippe BOTA. Selon une source locale crédible, 6 personnes ont été kidnappés dans cette partie du territoire national en seulement 3 jours.
Diocèse de Kasongo : environ 4.800 jeunes catholiques appelés à se désolidariser de groupes armés

Diocèse de Kasongo : environ 4.800 jeunes catholiques appelés à se désolidariser de groupes armés

Actualité, Société
Milice mai mai Malaika. Plus de 4 765 jeunes venus de 14 paroisses de Kasongo dans la province du Maniema se sont réunis pendant quatre jours dans le cadre des journées diocésaines de la jeunesse. Placées sous le thème : « Jeune, lève-toi et marche », ces assises ont traité de conséquences des mariages précoces, les violences sexuelles ainsi que de la contribution de la jeunesse à la paix. Ces jeunes sont venus du diocèse de Kasongo, comprenant les territoires de Kabambare, Kasongo et Pangi dans la province du Maniema, mais aussi le territoire de Shabunda, dans la province du Sud Kivu.  Au-delà des questions liées aux violences sexuelles, ils ont été appelés à se désolidariser des groupes armés qui sont actifs dans leurs entités respectives afin de contribuer à la pa
Maniema : L’Honorable Thierry Badisungu croit au rétablissement de la paix à Salamabila

Maniema : L’Honorable Thierry Badisungu croit au rétablissement de la paix à Salamabila

Actualité, Politique, Société
« Nous sommes très satisfait de la manière dont nous venons d’aborder ces discutions ; il y a de quoi à espérer par rapport à la résolution de la situation d’insécurité qui se pose dans ma circonscription électorale » a introduit Thierry Badisungu, député provincial de la circonscription de Kabambare et rapporteur de l’organe délibérant de la province du Maniema. Kinduinfo.net lui a tendu son micro alors que ce dernier sortait de la salle de réunion Saint où s’est déroulé la rencontre de résolution de conflits dans le secteur minier organisé par le Gouvernement provincial du Maniema pendant deux jours.Badisungu très réservé autour de la question du compromis trouvé reste cependant général et optimiste dans la pacification de la zone Sud de la province du Maniema. L’élu de Kabamb
Maniema : Lucha manifeste au Gouvernorat

Maniema : Lucha manifeste au Gouvernorat

Actualité, Economie, Politique, Société
Des jeunes membres du mouvement Lutte pour le Changement, LUCHA ont manifesté ce lundi devant les installations du Gouvernement provincial du Maniema.Banderoles et autres messages sur les papiers entre les mains, les manifestants scandaient des chants pour demander le rétablissement de la paix dans le Sud de la province du Maniema, à Beni et en Ituri. Ils ont été reçus par le Directeur de Cabinet du Gouverneur de province. (suite…)
Maniema : Namoya Mining alerte sur la situation sécuritaire à Salamabila

Maniema : Namoya Mining alerte sur la situation sécuritaire à Salamabila

Actualité, Economie, En Continu, Politique, Société
Au Maniema la société d'exploitation d'or, Namoya Mining, a alerté tous ses partenaires et parties prenantes sur la situation sécuritaire à Salamabila. Namoya Mining est une filiale de Banro Corporation une société de droit canadien qui exploite de l'or au Sud de la province du Maniema, dans le territoire de Kabambare. Une équipe de cette société s'est entretenue ce Mercredi 26 Juin avec le Gouverneur de la province du Maniema pour solliciter des garanties de sécurité de ses travailleurs et activités de son usine. Selon Rudy Cornet, responsable du département Risque de la Société Namoya Mining, depuis 3 ans, sa société traverse des moments difficiles liés aux menaces, aux attaques, à la prise d'otages et l'arrêt de la production de son usine à Salamabila. "Vers la fin de l’année 2018
🔴 Maniema : Banro ménace de fermer sa filiale de Namoya suite à l’insécurité

🔴 Maniema : Banro ménace de fermer sa filiale de Namoya suite à l’insécurité

Actualité, Economie, En Continu, Politique
Au Maniema la Société Canadienne d'exploitation d'or menace de cesser les activités de sa filiale de Namoya Mining dans le Sud de la province du Maniema. Depuis près de trois ans, cette zone est en proie à l'insécurité causée par la milice Maï-Maï Malaïka du Seigneur de guerre Cheik Hassan Huzaifa Mitende. Lire aussi : 🔴 Maniema : ces revendications de la milice Malaïka pour rétablir la paix au Sud de la province Selon des sources proches de cette société, Banro Corporation est préoccupée par la situation sécuritaire et en appelle à la responsabilité des autorités à tout le niveau. Notre source renseigne que "les forces négatives font la loi à salamabila et ce n'est pas normal" situation qui n'arrange pas la canadienne d'exploitation d'or et ses investisseurs menacent de se retir
Maniema : la MONUSCO forme à Kabambare les membres du comité local de protection sur l’identification des menaces

Maniema : la MONUSCO forme à Kabambare les membres du comité local de protection sur l’identification des menaces

Actualité, Société
La section des affaires civiles de la MONUSCO-Kindu a organisé, cette semaine à Kabambare-centre, une formation des membres du comité local de protection de ce territoire sur notamment l’identification des menaces. C’est dans le cadre d’un projet de rapprochement de la communauté avec les services spécialisés de l’Etat. C’est en effet, ce comité local qui est appelé à interagir avec les autorités civiles et militaires de la région dans le but de l’amélioration de la sécurité. Après avoir suivi la formation de trois jours, les membres du comité local de protection, sont en mesure d’analyser et d’identifier les menaces liées à la protection territoriale. Dix-sept membres parmi lesquels 8 femmes composent ce comité de Kabambare. « Pour la MONUSCO, cette activité s’est inscrite dans le cad
Maniema : les 7 territoires + la ville de Kindu seront bientôt équipés de micro centrale hydroélectrique

Maniema : les 7 territoires + la ville de Kindu seront bientôt équipés de micro centrale hydroélectrique

Actualité, Economie, Politique, Société
C'est le Directeur Général de Hydro-Congo qui l'a annoncé à la presse locale au sortir de l'entretien qu'il a eu avec le Gouverneur de la province du Maniema. Jean Paul Kete est en séjour à Kindu depuis moins d'une semaine sur invitation de #AuguyMusafiri pour discuter avec ce dernier sur la faisabilité de ce projet. La province du Maniema est l'une des provinces où la desserte en électricité est trop basse, seulement 3% de la population a accès à l'électricité des très mauvaise qualité. La ville de Kindu par exemple en reçoit qu'un mega watt, ce qui constitue un frein au développement industriel du milieu. "Nous sommes là justement parce que nous sommes venus appuyer la province du Maniema; Nous avons mis sur la table du Gouverneur une solution pour résoudre ce problème de desserte en él
🔴 Maniema : ces revendications de la milice Malaïka pour rétablir la paix au Sud de la province

🔴 Maniema : ces revendications de la milice Malaïka pour rétablir la paix au Sud de la province

Actualité, Politique, Société
Depuis le 05 Juin dernier, circule dans le médias sociaux Facebook et Groupe WhatsApp de la région, un document signé le 04 Juin 2019 par le responsable de la milice Malaika, le célèbre Sheik Hassan Huzaifa Mitende. Ce document est intitulé Nos revendications socio-économiques pour rétablir la paix définitive entre la société Namoya Mining et la Communauté du Maniema Kabambare Salamabila. Ce document liste 7 revendications : Partage de la coline: que la société Namoya cède la concession artisanale qu'elle a prise pour des raisons anticonstitutionnelles : Mwendamboko, Chundu, Maikiloko, (Muvirongo); Pour la grâce présidentielle : nous déclarons nos frères emprisonnés partout dans la République Démocratique du Congo sous prétexte, dossier Mai Mai, tels sont à : A Ngenga, Goma, Bukavu, Kin