Maniema : le Ministère Public requiert l’annulation de l’élection des Gouverneurs

Maniema : le Ministère Public requiert l’annulation de l’élection des Gouverneurs

Le ministère public vient de requérir l’annulation de l’élection de Gouverneur au Maniema. C’est à l’issu de l’audience de la cour d’appel de Kindu siègeant en matière de contentieux électoral.

Maître Jean Marie Ilunga l’un des avocats de Hubert Kindanda Kishabongo pense que le Ministère Public est allé au delà pour faire appliquer les textes dans le but de justifier son avis. Il y a eu corruption et beaucoup d’irrégularités qui ont entouré cette élection au Maniema, raison pour laquelle le Ministère et nous avons demandé que ces élections soient annulées.

Ce dernier indique que dans leurs moyens de défense, ils ont évoqué le fait que Hubert Musafiri ait battu campagne en dehors du temps imparti et on a expulsé le temoins du candidat indépendant, autres irrégularités, comment les électeurs pouvaient entrer avec les téléphones pour photographier les résultats de vote.

Maître Lambert SangoSango, avocat du candidat Bitika Pascal qui s’est désisté de cette procédure indique qu’il n’est pas étonné par le fait que le Ministère ait donné cet avis. « Dans la plus part de cas, le Ministère Public se range toujours du côté de la partie demanderesse. C’est un avis auquel la cour n’est pas lié. J’attends que le juge puisse se prononcer. »

« Ils disent que la Ceni a chassé les témoins, mais je vous dis que le candidat Bitika avait une accréditation de témoins, mais il a refusé de rester dans la salle. » c’est une accusation qui n’a pas sa raison d’être.

Les juges vont se prononcer dans le délai légal.

Maniema : le Ministère Public requiert l’annulation de l’élection des Gouverneurs

Maniema : des drapeaux envahissent le palais de justice, audience en cours

A Kindu, la Cour d’appel siège en ce moment même en matière de contentieux électoral. Des drapeaux des divers partis politiques ont envahi le palais de justice.

Hubert Kindanda Kishabongo, candidat malheureux à la dernière élection de Gouverneur au Maniema a introduit jeudi dernier une requête en annulation des scrutins. Il conteste le résultat suite aux irrégularités qui ont émaillé ces élections avec notamment la corruption.

Pour le moment, la cour est entrain d’entendre la plaidoirie des parties. Il s’agit de la partie demanderesse, Hubert Kindanda et contre la Ceni où Augustin Musafiri défend ses intérêts.

Les avocats de Hubert Kindanda Kishabongo ont dans leur requête soulevé devant le trio des juges de la cour d’appel les éléments parmi lesquels le nom respect par Augustin Musafiri du temps imparti pour la campagne électorale, l’absence des témoins du candidat malheureux le jour du scrutin…

Au sujet du désistement dans la procédure par Pascal Omana Bitika co-listier de Kindanda less avocats de Kindanda évoquent le non lieu de ce désistement parce que le candidat Pascal Omana Bitika avait déjà signé la requête avant son introduction au greffe de la cour.

Pour eux la requête du candidat Hubert Kindanda Kishabongo est recevable. Ce que conteste les avocats de Pascal Omana Bitika qui sont venus présenter et défendre le désistement de leur client.

Pour ces avocats, Pascal Omana Bitika a été induit en erreur par Hubert Kindanda parce que les avocats de dernier ne lui ont pas parlé des éléments évoqués dans la requête. Après avoir pris connaissance de celle-ci, les avocats de Pascal Omana disent que leur client a préféré quitter le camp Kindanda parce que les avocats de ce dernier se seraient servis de sa confiance pour soulever de fausses allégations.

Au sujet de l’accusation de manque de témoin soulevé par Kindanda, les avocats de Pascal Omana disent que leur client avait été sollicité par la Ceni pour rester dans la salle afin d’assister au dépouillement, chose que leur client n’a pas consenti. Pour eux, il est inutile d’évoquer le manque de témoins.

Les avocats d’Augustin Musafiri disent que les allégations en général d’Hubert Kindanda sont fausses. Ils sont entrain de présenter leurs moyens de défense aux intérêts de leur client. L’audience se poursuit.

Pour rappel, Pascal Omana Bitika co-listier de l’indépendant Hubert Kindanda s’est désisté de la procédure en cours dans une correspondance adressée au président de la cour d’appel de Kindu lundi 15 avril 2019.

Notez qu’à l’issu de l’élection du Gouverneur le 10 avril dernier, le candidat du FCC, Augustin Musafiri est sorti vainqueur avec 13/22 voix contre le duo Kindanda-Bitika 9/22.

🔴 Élections de Gouverneurs : Kindanda et Musafiri présentent leur programme d’action ce dimanche

🔴 Élections de Gouverneurs : Kindanda et Musafiri présentent leur programme d’action ce dimanche

La campagne électorale pour l’élection des gouverneurs et vice-gouverneurs a débuté, ce samedi, et s’étendra jusqu’au 8 avril 2019. À Kindu, les candidats sont attendus, ce dimanche 7 avril, au siège du parlement provincial pour présenter et défendre leurs programmes devant les députés provinciaux. Une séance plénière spéciale sera organisée à l’occasion, selon la présidente du bureau de l’Assemblée provinciale.

L’élection du prochain Gouverneur de la province du Maniema est prévue le 10 avril prochain. Deux listes sont en compétition au Maniema. Il s’agit de celle alignée par le FCC qui comprend les deux hommes d’affaires Augustin Musafiri du PPRD et Amadi Lubenga Jean-Pierre de l’AFDC qui d’ailleurs député provincial élu.

L’autre liste est celle des indépendants composée de l’ancien président de l’assemblée provinciale, Hubert Kindanda Kishabongo et de l’ancien Ministre des finances, Pascal Omana Bitika. Ils sont tous des élus provinciaux.

Ladite élection aura lieu le 10 avril. Selon le calendrier publié par la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), la période du contentieux des résultats débutera le 11 pour se clôturer le 25 avril et l’investiture des élus s’effectuera du 26 avril au 2 mai.

Ce scrutin avait été renvoyé à une date ultérieure sur décision de Félix Tshisekedi, à l’issue d’une réunion interinstitutionnelle.

Élection des Gouverneurs : Hubert Kindanda porte plainte contre Augustin Musafiri pour campagne électorale précoce 

Élection des Gouverneurs : Hubert Kindanda porte plainte contre Augustin Musafiri pour campagne électorale précoce 

Hubert Kindanda Kishabongo candidat à l’élection des Gouverneurs a introduit mardi dernier sa requête à la cour d’appel de Kindu contre le candidat Gouverneur du FCC Augustin Musafiri l’autre candidat à l’élection des gouverneurs. 

Son Directeur de campagne qui l’annonce à la presse locale indique que Hubert Kindanda dispose des preuves contre le candidat Musafiri. Me David Bushiri indique qu’il cher à obtenir l’invalidation de la candidature de Augustin Musafiri. 

En réaction, le Directeur de campagne du candidat Musafiri, Maître Aloïse Kitinga rejette en bloc l’idée d’une éventuelle précocité de la campagne électorale. 

Aloïse Kitinga : “Augustin Musafiri est candidat au Poste de Gouverneur avec le mandat du PPRD et non celui de Ramazani Shadary à lui seul”

Aloïse Kitinga : “Augustin Musafiri est candidat au Poste de Gouverneur avec le mandat du PPRD et non celui de Ramazani Shadary à lui seul”

Le Directeur de Campagne d’Augustin Musafiri, candidat à l’élection des Gouverneurs au Maniema, a fait une sortie médiatique ce samedi 23 février 2019. Au cours des échanges avec les professionnels des médias, Maître Aloïse Kitinga a porté des éclaircissement aux on-dits qui font état que son candidat aurait corrompu le Secrétaire Permanent du PPRD, Ramazani Shadary, pour obtenir sa désignation comme candidat Gouverneur à l’élection des Gouverneurs au Maniema. Selon ces rumeurs, cet acte ferait de Augustin Musafiri le candidat de l’homme fort du PPRD et non pas celui du Parti.

“Augustin Musafiri est venu au Maniema candidat aux prochains scrutins des Gouverneurs par le mandat du PPRD et non pas celui de Emmanuel Shadary à lui seul” a lancé à la presse Maître Aloïse Kitinga, Directeur de Campagne du candidat Gouverneur.

Pour Aloïse Kitinga, “Emmanuel Shadary est un Monsieur et aucune somme d’argent ne lui a été versée pour le choix de la personne de Augustin Musafiri comme candidat” confie t-il. Kitinga ajoute que “ces sont les oeuvres du candidat Musafiri qui ont convaincu le parti pour être aligné.”

Le Directeur de Campagne du candidat Augustin Musafiri a aussi critiqué la gestion actuelle de la province du Maniema.

“D’abord, vous avez la DGRMA [Ndlr: la Direction Générale des Recettes du Maniema] où il y a cinq à six mois d’impaiement, vous avez le Gouvernement provincial où les conseillers se plaignent; vous avez les problèmes des routes, lors que vous entrez à l’assemblée provinciale, regardez en haut et vous ne verrez même pas le plafond” critique Aloïse Kitinga. Ce dernier a aussi souligné “C’est pourquoi nous, nous disons qu’il y a des choses, que nous allons changer une fois au pouvoir, qu’on ne peut parler à la presse maintenant”