Maniema : le Conseil de l’ordre du barreau de Kindu plaide au Gouverneur pour l’abandon des poursuites contre Stephane Kamundala

Maniema : le Conseil de l’ordre du barreau de Kindu plaide au Gouverneur pour l’abandon des poursuites contre Stephane Kamundala

Une délégation du conseil de l’ordre des avocats du barreau de Kindu s’est entretenue ce lundi avec le Chef de l’Exécutif provincial au sujet de l’affaire en justice contre Maître Stéphane Kamundala.

Composée du bâtonnier Octave Kabeya et autres membres du conseil de l’ordre du barreau de Kindu, la délégation est venue plaidé au Gouverneur d’abandonner les poursuites contre leur confrère et en contrepartie, le conseil de l’ordre va tenir à l’œil Stéphane Kamundala.

Selon Octave Kabeya, après échange, le Gouverneur les a promis de leur fixer sur sa position après échange avec son cabinet. Une réaction qui réjouit le Bâtonnier Octave Kabeya qui promet de donner une ligne de conduite à suivre par son Confrère avocat.

Le parquet reproche à Stephane Kamundala trois griefs parmi lesquels, l’outrage, la propagande subversive ainsi que la diffamation ou imputation dommageable.

Pour rappel, dans une sortie médiatique mi-avril, Stéphane Kamundala qui se dit président d’une autre aile de la Société Civile du Maniema, avait dans ses déclarations, non seulement accusé le Gouverneur d’avoir détourné l’assistance du Gouvernement central aux sinistrés de l’inondation du fleuve congo, mais aussi tenu des propos outrageant envers l’autorité provinciale, son Gouvernement ainsi que la commission mise en place à cet effet.

Maniema : Ce que la Justice reproche à Stéphane Kamundala dans l’affaire qui l’oppose à Auguy Musafiri

Maniema : Ce que la Justice reproche à Stéphane Kamundala dans l’affaire qui l’oppose à Auguy Musafiri

Auguy Musafiri Nkola Myoma, gouverneur du Maniema, a porté plainte au Tribunal de Paix de Kindu contre Maître Stéphane Kamundala, président d’une aile de la Société civile du Maniema [Ndlr : l’autre aile de cette structure est présidée par John Masimango]. Le parquet retient contre Stéphane Kamundala trois griefs parmi lesquels l’outrage, la propagande subversive ainsi que la diffamation ou imputation dommageable.

Il s’agit de la plainte déposée le 16 avril et qui a été introduite avec de nouveaux éléments le samedi 25 avril 2020, apprend Kinduinfo.net des sources judiciaires.

Selon une source proche du gouvernorat, Auguy Musafiri a saisi la justice pour contraindre Stéphane Kamundala à apporter des éléments de preuve sur les allégations de détournement dont il accuse le chef de l’Exécutif provincial.

Dans une sortie médiatique mi-avril, Stéphane Kamundala avait, dans ses déclarations, non seulement accusé le gouverneur d’avoir détourné l’assistance du Gouvernement central aux sinistrés de l’inondation des eaux du fleuve Congo, mais aussi tenu des propos jugés outrageants à l’endroit du numéro 1 de la province, de son gouvernement ainsi que de la commission mise en place à cet effet.

Au cours d’une émission, Kamundala disait avoir disposé des preuves qui étayent ses propos.

Il avait accusé le Gouverneur Musafiri d’avoir distribué à plus de 500 sinistrés 600 milles CDF chacun. Selon lui, le Gouvernement central aurait envoyé des tôles, clous, driers et chevrons pour permettre aux sinistrés et reconstruire leurs maisons.