Les tires viennent de cesser dans le centre de Salamabila, une commune rurale située au Sud de la province du Maniema.

Toute la journée, la situation est restée tendue dans l’entité suite à l’affrontement entre les Forces Armées de la RDC et la milice locale malaika.

Selon des sources locales, les tires viennent de cesser dans le centre et les Militaires loyalistes semblent avoir pris le contrôle de la commune rurale où la milice a réussi à opposer une forte résistance aux éléments des FARDC depuis 10 heures.

« Les tires viennent de cesser en ce moment [Ndlr : 19 heures 35 minutes]. C’est la milice qui occupait tout le quartier Kimbanseke où je suis. Vers 17 heures les tires se sont multipliés durant plus de 30 minutes. Juste après nous voyons à travers les fenêtres défiler maintenant les militaires FARDC. Dans la journée, c’est la milice que nous voyions en position de tire à travers nos fenêtres. Nous sommes restés dans nos maisons et n’avons pas mangé depuis. Les enfants n’arrivent pas à supporter la famine. Nous allons passer nuit affamés. Nous n’avons pas le choix. » a déclaré à Actualite.cd un journaliste d’une chaîne locale qui reste caché chez lui.

La même source renseigne que des tirs sont désormais entendus vers Matchapano, le siège de la milice.

« Maintenant, les tires à l’arme lourde sont entendus du côté de Matchapano. Les militaires FARDC semblent les avoir suivi là bas. Je ne sais vous dire avec précision ni vérifier cela parce que je suis à la maison et je ne sais pas sortir pour ne pas être confondu à la milice. » indique notre source.

Des violents affrontements ont éclaté ce samedi 11 janvier 2020 entre les Forces armées de la RDC et les miliciens Mai-Mai Malaika dans la localité de Salamabila (territoire de Kabambare) au sud de la province du Maniema.

Des tirs à l’arme lourde et légère ont été entendus à Salamabila toute la journée de samedi depuis 10 heures heures locales. Les habitants sont restés terrés chez eux.

La milice locale Malaika cohabite avec les forces armées de la RDC depuis quelques mois à Salamabila dans le cadre du processus de désarmement amorcé par les autorités.

Une source de l’église catholique a renseigné à Kinduinfo.net dans la journée
qu’une vive tension s’observe depuis trois jours sur place après l’affectation d’un nouvel officier (colonel) des FARDC en remplacement d’un autre officier du rang de colonel décédé de suite d’une maladie.

Les miliciens Mai-Mai Malaika sont actifs à Salamabila depuis près de quatre ans sous la direction de Cheik Hassan Uzaifa Mitende. Ils procèdent aux kidnappings et aux attaques armées dans la zone. Cette insécurité a notamment poussé la firme canadienne Banro qui exploite l’Or à Salamabila de plier bagage.

Facebook Comments
The following two tabs change content below.

Chadrack Londe

Journaliste reporter chez Radio Maniema Libertés
"Mes opinions exprimées ici n'engagent aucune de mes fonctions. Elles le sont à titre personnel." Co-fondateur de kinduinfo.net, Chadrack est un journaliste de carrière, actuellement Rédacteur en Chef au sein de MEDAM asbl, un collectif de médias partenaire de l’UNICEF au Maniema. Écrivain, Journaliste des radios, Rédacteur à http://Kinduinfo.net et http://Actualite.cd. Photojournalist and News Editor at French United Methodist News http://umnews.org/fr '-) Au-delà d’être une passion, le micro et la plume sont pour moi un moyen d’éduquer et de divertir ses auditeurs/lecteurs. Mon slogan est ‘’Consacrer sa vie à la vérité’’ Suivez-moi sur Twitter.com/ChadrackLonde