La gestion des immondices  dans la ville de Kindu constitue un casse-tête   pour les habitants de cette ville.

Cette gestion difficile des déchets ménagers, à la base de l’insalubrité qui refait surface dans certains endroits de la ville, est consécutive à l’absence des poubelles publiques justifiant ainsi la mauvaise conscience des habitants qui s’adonnent à cœur joie à jeter leurs déchets ménagers et des matières fécales dans des caniveaux exposant ainsi la population aux maladies d’origine infectieuses et parasitaires notamment en cette période d’abondantes pluies dans la contrée.

Abordé par l’ACP, le maire de la ville de Kindu, qui a déploré le laxisme de l’autorité municipale frisant la complicité et l’incompétence manifeste face à cette incivisme de leurs administrés, a révélé se mettre bientôt à l’œuvre au travers l’application, avec l’appui des services attitrés, des dispositions légales en  matière de salubrité publique.

Facebook Comments