Par rapport à la situation qui a prévalu dans la ville de Kindu, le Gouverneur de province a dans un message radio adressé à la population de Kindu vendredi tard dans la soirée annoncé que des audiences publiques seront organisées pour que soient jugés les fauteurs des troubles arrêtés à Kindu lors de ces actes de vandalisme. 

« La semaine prochaine, nous aurons des audiences publiques pour que ces fauteurs de troubles soient jugés afin qu’ils servent d’exemple. Les services de sécurité vont continuer à enquêter et tout celui qu’on va trouver dans un complot visant à déstabiliser la province, nous allons le mettre aux arrêts pour qu’il réponde de ses actes. Une fois jugé et condamné, nous allons assurer qu’ils soient transférés dans des grandes prisons de haute sécurité à travers le pays. Je m’adresse aux parents de retenir leurs enfants et de leur prodiguer des conseils. » s’est exprimé Auguy Musafiri.

À lui d’ajouter : 

« Au cours de la réunion du conseil de sécurité, nous avons des mesures qui s’imposent afin que pareil cas ne puisse pas continuer dans la ville de Kindu. Dans ces deux Quartiers, tout attroupement des jeunes de plus de trois personne est strictement interdit. Que chacun reste chez lui et ne pas circuler au-delà de 20 heures » indique le Gouverneur Musafiri.

Il a annoncé qu’après le rétablissement de la situation, ses services vont étudier comment assister ceux qui ont été victimes des actes de vandalisme ayant conduit à la perte de leurs biens.

La ville de Kindu a vecu la psychose depuis le mercredi 1er janvier jusqu’au vendredi. L’insécurité s’est accentuée des scènes de violence provoquées par des jeunes de deux quartiers, Jamaïca de la commune de Kasuku et Lukunda/Lombolombo de la commune de Mikelenge au chef-lieu de la province du Maniema. Les jeunes de ces deux quartiers s’affrontent au centre-ville à coups de bâton, pierres, machettes, et autres. 8 jeunes au total ont été grièvement blessés et des maisons vandalisées avant que la police n’intervienne en utilisant des grenades lacrymogènes. Au moins 15 d’entre eux ont été interpellés. A la base de cet affrontement, le lynchage d’un jeune de Lukunda/Lombolombo par les jeunes de Jamaïca.

Facebook Comments
The following two tabs change content below.

Chadrack Londe

Journaliste reporter chez Radio Maniema Libertés
"Mes opinions exprimées ici n'engagent aucune de mes fonctions. Elles le sont à titre personnel." Co-fondateur de kinduinfo.net, Chadrack est un journaliste de carrière, actuellement Rédacteur en Chef au sein de MEDAM asbl, un collectif de médias partenaire de l’UNICEF au Maniema. Écrivain, Journaliste des radios, Rédacteur à http://Kinduinfo.net et http://Actualite.cd. Photojournalist and News Editor at French United Methodist News http://umnews.org/fr '-) Au-delà d’être une passion, le micro et la plume sont pour moi un moyen d’éduquer et de divertir ses auditeurs/lecteurs. Mon slogan est ‘’Consacrer sa vie à la vérité’’ Suivez-moi sur Twitter.com/ChadrackLonde