Interview : ces mouvements de divertissement à Kindu, à la découverte des vrais-vrais

Docteur Cock Barahame

Depuis environ deux ans, la ville de Kindu connaît la naissance de plusieurs mouvements. Parmi ces associations, nous avons en particulier celles qui organisent des activités de divertissement. Kinduinfo.net part à la découverte des Vrais-Vrais. Nous nous entretenons à ce sujet avec Docteur Cock Barahama, l’un des co-fondateurs de ce mouvement.

Publicités :

Q/ Kinduinfo.net : Parlez-nous brièvement de votre mouvement, les vrais-vrais…

R/ Dr. Cock Barahame :

Les VV étant un regroupement en majorité des jeunes dont la grande partie est constituée des cadres et responsables, Médecins, Avocats, Ingénieurs, Honorables députés, commerçants, activistes des droits humains,… C’est-à-dire que chacun a déjà son occupation active et productrice. 

Q/ Kinduinfo.net : Pourquoi les vrais vrais, est-ce qu’il y a les faux-faux ou faux vrais ?

R/ Dr. Cock Barahame :

est considéré vrai, toute personne qui a de l’amour pour la ville de Kindu, ça implique tout le monde dans ce sens là et beaucoup plus particulièrement les jeunes actifs, ceux qui sont toujours présents dans les activités utiles pour le bien de la ville de Kindu.

Il faut noter que les vrais-vrais ne sont pas seulement à Kindu ; j’ai laissé des VV à Kinshasa, à Goma, ils sont très nombreux. Et il y a aussi une cellule de la diaspora ayant des représentations en Afrique du sud et à Boston aux USA.

Les vrais vrais existent partout, à Kinshasa y en a aussi Bana Kin, les vrais-vrais de la musique religieuse, … ce n’est pas seulement à Kindu.

Les faux, vous allez les définir de vous-même : donc les arnaqueurs, les gens qui accusent les autres aux autorités, les impudiques, les voleurs des deniers publics de la province, les faux journalistes, ceux qui appellent leurs propres sœurs comme étant des putes, … Donc en gros, tous ceux qui ternissent l’image de la ville de Kindu… Je pense, ce sont ceux-là les faux.

Q/ Kinduinfo.net : Que faites-vous concrètement ?

R/ Dr. Cock Barahame :

Notre action principale est basée sur le social ; vivre ensemble et partager dans le bonheur comme dans le malheur.

Nous avons eu à assister plusieurs des nôtres ayant perdu leurs êtres chers, nous avons participé et organisé des festins d’anniversaires et collations de nos membres, très prochainement nous préparons un grand boom sur le Mariage civile et religieux de deux membres.

Donc, chez nous, on ne parle pas politique ni autre sujet sensible pour nous éviter des problèmes inutiles.

Q/ Kinduinfo.net : Pourquoi Kwetu Hapa ?

R/ Dr. Cock Barahame :

C’est un message d’unité, car on ne peut pas aimer une ville sans se considérer comme faisant partie entière de ladite ville.

Et puis, nous ne sommes pas au premier slogan… Il y a eu : Apa ndjo kwetu, Mulungé Chaleur, Kindu Yetu, … Et aujourd’hui Kwetu Hapa

C’est ainsi que vous allez trouver ailleurs, on dit par exemple : chez les Boyomais… Cela ne veut pas dire qu’il n’y a que les Boyomais qui y fréquentent. Avant-hier, j’étais au resto chez les Grecs près du bureau de la CNSS kinshasa, mais j’ai pris mon plat congolais, car ce n’est pas un endroit réservé exclusivement aux Grecs.

Au stade du PSG, on écrit : ICI, c’est Paris. Donc vous allez dire qu’en-dehors de là, ce n’est plus pari ?

Q/ Kinduinfo.net : Vous prévoyez une marche de santé le 30 novembre 2019. Pourquoi cette marche et à cette date ?

R/ Dr. Cock Barahame :

C’est depuis le mois passé que nous avions prévu de marcher la fin du mois de novembre et les sensibilisations et conscientisations internes avaient déjà commencé. Et à ma connaissance et selon mon expérience, une marche de santé n’est pas une activité qui peut créer un quelconque blocage à une tierce activité.

Nous ne sommes pas dans le business, en organisant cette marche, nous ne réalisons pas les bénéfices, au contraire un léger déficit sera couvert par notre caisse permanente fruit de nos cotisations hebdomadaires.

Retenez aussi que nous n’avons rencontré aucun commerçant, aucune autorité ni autre notable dans le sens de solliciter un quelconque appui financier. S’il y a eu des rencontres, elles étaient inscrites dans le cadre de la bonne information face à une campagne d’intoxication sur les VV mais qui a malheureusement échoué.

Nous mettons en garde toute personne qui s’évertuerait à parler négativement de la structure VV ainsi que de ses membres.

Q/ Kinduinfo.net : Message de la fin ?

R/ Dr. Cock Barahame :

Que les gens soient rassurés de la bonne tenue de cette marche, et ça sera la première et riche en couleur. Le point de chute est chez le Palmier où nous allons encore une fois partager ensemble et comme de coutume, puis divertissement par Karaoké, sketch, danses et animations.

J’ai hâte. 

Facebook Comments
The following two tabs change content below.

Chadrack Londe

Journaliste reporter chez Radio Maniema Libertés
Co-fondateur de kinduinfo.net, Chadrack est un journaliste de carrière, actuellement Rédacteur en Chef au sein de MEDAM asbl, un collectif de médias partenaire de l’UNICEF au Maniema. Il est aussi reporter à la Radio Télé Communautaire Maniema Liberté. Au-delà d’être une passion, le micro est pour lui un moyen d’éduquer et de divertir ses auditeurs. Son slogan est ‘’Consacrer sa vie à la vérité’’
Publicités :