Shadow

Maniema : L’Honorable Thierry Badisungu croit au rétablissement de la paix à Salamabila

« Nous sommes très satisfait de la manière dont nous venons d’aborder ces discutions ; il y a de quoi à espérer par rapport à la résolution de la situation d’insécurité qui se pose dans ma circonscription électorale » a introduit Thierry Badisungu, député provincial de la circonscription de Kabambare et rapporteur de l’organe délibérant de la province du Maniema.

Kinduinfo.net lui a tendu son micro alors que ce dernier sortait de la salle de réunion Saint où s’est déroulé la rencontre de résolution de conflits dans le secteur minier organisé par le Gouvernement provincial du Maniema pendant deux jours.

Badisungu très réservé autour de la question du compromis trouvé reste cependant général et optimiste dans la pacification de la zone Sud de la

province du Maniema. L’élu de Kabambare pense que la résolution définitive de ce conflit dépendra de la manière dont les choses vont se dérouler sur terrain.

« Nous sommes à Kindu et le problème réside à Salamabila. Aujourd’hui nous avons posé le jalon et nous espérons que sur place nous allons trouver définitivement solution à ce conflit » espère Thierry Badisungu.

Il annonce qu’une grande rencontre réunion sera organisée à Salamabila pour que le hache de la guerre soit définitivement enterrée.

Il se dit convaincu qu’au regard de l’initiative en cours, une solution durable va être trouvée dans le territoire de Kabambare. La société Namoya Mining SA va continuer à exploiter paisiblement et la communauté locale va aussi se retrouver. « Ce qui reste à faire c’est seulement l’atterrissage en douceur ; la paix reviendra dans le territoire de Kabambare. Nous sommes vraiment confiant que nous allons vraiment trouver une solution durable tant attendu par la communauté locale. »

Depuis plus de trois ans, le Sud de la province du Maniema fait face à une insécurité causée par la milice locale, les maï-maï malaika, du Seigneur de guerre Cheik Assani Muzaifu. Fin Juin, la pression a beaucoup monté et la milice interdisait ouvertement aux travailleurs de la Société Namoya SA de se rendre à l’usine. Un communiqué était diffusé sur les ondes de la Maendeleo, une chaîne FM locale. La Société Namoya a alerté sur la situation sécuritaire et demander aux autorités provinciales d’intervenir.

Facebook Comments
The following two tabs change content below.

Chadrack Londe

Journaliste reporter chez Radio Maniema Libertés
"Mes opinions exprimées ici n'engagent aucune de mes fonctions. Elles le sont à titre personnel." Co-fondateur de kinduinfo.net, Chadrack est un journaliste de carrière, actuellement Rédacteur en Chef au sein de MEDAM asbl, un collectif de médias partenaire de l’UNICEF au Maniema. Écrivain, Journaliste des radios, Rédacteur à http://Kinduinfo.net et http://Actualite.cd. Photojournalist and News Editor at French United Methodist News http://umnews.org/fr '-) Au-delà d’être une passion, le micro et la plume sont pour moi un moyen d’éduquer et de divertir ses auditeurs/lecteurs. Mon slogan est ‘’Consacrer sa vie à la vérité’’ Suivez-moi sur Twitter.com/ChadrackLonde