Kindu : « Un rassembleur, un bienfaiteur et un père spirituel » les souvenirs de l’évêque Willy Ngumbi

Le pape François a nommé mardi 23 avril, Mgr Willy Ngumbi Ngengele, comme nouvel évêque du diocèse de Goma dans la province du Nord – Kivu. Avant sa nomination, il avait servi depuis 2007 comme évêque de Kindu dans la province du Maniema. C’est ainsi que les fidèles catholiques et les non-croyants dans cette partie du pays gardent de lui de bons souvenirs.

Publicités :

Mademoiselle Berthe Amuri Mbutu, parle d’un père spirituel humble et tolérant : « Willy Ngumbi a beaucoup travaillé sur la vie de l’église et cela en bon père de famille…ici à Kindu, il a rassemblé les chrétiens venant de différentes tendances, il savait écouter tout le monde et il a ainsi créé une bonne harmonie au sein de l’église », renseigne-t-elle.

Membre du groupe renouveau charismatique et dévotion mariale, Berthe Amuri se souvient que l’évêque Willy Ngumbi exhortait les gens sur l’amour, le pardon et la prière : « nous avons beaucoup appris de son comportement, son humilité et sa sagesse…et nous aimerions avancer avec lui. Mais comme il doit aller évangéliser ailleurs, je lui souhaite une bonne suite, qu’il garde cet élan partout où il ira ».

Pour sa part, Lambert Selemani loue le courage exceptionnel de l’évêque Willy Ngumbi dans son ministère : « il a été le premier à faire le tour de toutes les 19 paroisses que compte le diocèse de Kindu…il prenait le risque de se déplacer un peu partout pour des activités et surtout celles organisées par des jeunes gens ».

Fidèle catholique, monsieur Lambert rappelle la célèbre phrase qui revenait souvent dans le sermon de Mgr Willy Ngumbi : « Vijana ni nguzo la Kanisa (les jeunes sont les piliers de l’église : en Swahili)».

Mgr Ngumbi n’a pas servi seulement les fidèles catholiques. « chaque jeudi de 8h à 10h, l’évêque Willy Ngumbi recevait les nécessiteux et il pouvait aider à résoudre le problème de chacun selon ses capacités et moyens sans tenir compte de religion… je l’ai vu payer des frais académiques pour plusieurs étudiants », témoigne Stanis Mutumbayulu, chrétien protestant.

Contexte

54 ans d’âge, Willy Ngumbi Ngengele est de la congrégation des Missionnaires d’Afrique (Pères Blancs).

Il succède à la tête du diocèse de Goma à Mgr Théophile Kaboy Ruboneka, 78 ans, dont le pape a accepté la démission pour limite d’âge canonique. Conformément au droit canon, les évêques présentent leur démission au pape à 75 ans. Né le 13 février 1965 à Ngagara ( Bujumbura), Mgr Willy Ngumbi Ngengele a missionné principalement au Niger.

Après cinq ans dans ce pays il a été nommé formateur à Bobo Dioulasso pour les jeunes candidats à l’engagement missionnaire après des études de spiritualité chez les jésuites du Châtelard, près de Lyon.

Ngumbi connaît bien le diocèse de Goma. En 1993 , il y a été ordonné prêtre par Mgr Faustin Ngabu.

A la conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO), Mgr Ngumbi préside la commission épiscopale de l’apostolat des laïcs. Au saint-siège, il est connu pour son penchant aux questions des jeunes.

Avec Actualite.cd

Facebook Comments
The following two tabs change content below.

Chadrack Londe

Journaliste reporter chez Radio Maniema Libertés
"Mes opinions exprimées ici n'engagent aucune de mes fonctions. Elles le sont à titre personnel." Co-fondateur de kinduinfo.net, Chadrack est un journaliste de carrière, actuellement Rédacteur en Chef au sein de MEDAM asbl, un collectif de médias partenaire de l’UNICEF au Maniema. Écrivain, Journaliste des radios, Rédacteur à http://Kinduinfo.net et http://Actualite.cd. Photojournalist and News Editor at French United Methodist News http://umnews.org/fr '-) Au-delà d’être une passion, le micro et la plume sont pour moi un moyen d’éduquer et de divertir ses auditeurs/lecteurs. Mon slogan est ‘’Consacrer sa vie à la vérité’’ Suivez-moi sur Twitter.com/ChadrackLonde
Publicités :