Maniema : Ouverture de la session ordinaire de mars à l’Assemblée provinciale

Ouverture ce samedi à l’Assemblée provinciale du Maniema de la session de Mars, consacrée exclusivement aux questions législatives cette cession va se pencher également sur l’élection du gouverneur et vice-gouverneur de la province du Maniema.

Le lancement des activités de la session de mars à l’Assemblée provinciale du MANIEMA est intervenu au-cours d’une plénière qui a eu lieu à l’hémicycle provincial devant les membres du gouvernement provincial, ceux du conseil provincial de sécurité et d’autres invités.

Dans son mot, la présidente du bureau de l’Assemblée provinciale du Maniema a précisé que cette session est consacrée exclusivement aux questions législatives, mais un accent particulier sera mis sur l’élection du gouverneur et vice-gouverneur de la province du Maniema.

🔵 Kindu : les autorités montent au créneau pour dénoncer la justice populaire

🔵 Kindu : les autorités montent au créneau pour dénoncer la justice populaire

À Kindu, les autorités provinciales et urbaines montent au créneau après l’assassinat fin mars en pleine journée de deux citoyens par justice populaire.

Les habitants à l’origine de ces meurtres par lapidation reprochent à ces victimes d’être à l’origine de ces assassinats présumés des enfants par pendaison.

Depuis le 28 mars, le Gouverneur ad intérim de la province du Maniema, intervenant sur les médias locaux appelle ses administrés à dénoncer auprès des services de sécurité tout suspect présumé kidnappeur des enfants. Face à ce phénomène de kidnapping et pendaison des enfants, Docteur Papy Omeonga rassure la population que les enquêtes sont en cours pour démanteler l’existence d’un tel réseau.

Trois jours avant, le Maire adjoint de la ville de Kindu a aussi appelé la population à cesser la justice populaire qui selon Octave Unganda ne permet pas aux services de sécurité de mener à bien les investigations pour établir la vérité.

« Je condamne la manière dont la population se donne le luxe de se faire justice populaire. Ils doivent amener les présumés kidnappeurs des enfants à la justice qui doit faire son travail. Il y a des innocents qui meurent pour rien » a fait savoir le Maire adjoint de la ville de Kindu.

⚫️ Kindu : un journaliste dans le collimateur du CSAC suite à ses publications sur Facebook

⚫️ Kindu : un journaliste dans le collimateur du CSAC suite à ses publications sur Facebook

À Kindu, un journaliste de la radio Mushauri est dans le collimateur du Conseil Supérieur de l’Audio visuel et Communication, en sigle CSAC suite à la dénonciation faite par le Maire de la ville.

Évariste Kapela, journaliste reporter et rédacteur en Chef de la Radio Mushauri à Kindu. Kapela est l'un des journalistes du Maniema actifs sur Internet. Photo by Chadrack Londe.

Évariste Kapela, journaliste reporter et rédacteur en Chef de la Radio Mushauri à Kindu. Kapela est l’un des journalistes du Maniema actifs sur Internet. Photo by Chadrack Londe.

Évariste Kapela, l’un des journalistes du Maniema trop actif sur les médias sociaux (notamment Facebook) est reporché d’avoir publié un message dans le lequel il condamne la justice populaire et appelle la population à manifester pour demander le départ du Maire de la ville et du commandant de la police.

Dans cette publication Facebook, Kapela a écrit sur son mur « Face à l’insécurité dans la ville de Kindu. Je demande à la population d’éviter la justice populaire, l’unique moyen de faire une réclamation c’est de descendre dans la rue pacifiquement pour demander soit le départ d’une autorité qu’on juge dans l’incompétence, soit le maire ou le responsable de la police.

Stop à justice populaire. Une grande réunion aura lieu le jeudi prochain dans le cadre des préparatifs de la marche… »

Dans une correspondance de mise en demeure et invitation adressée au Directeur de Programme de la Chaîne de Radio Mushauri, et dont Kinduinfo.net s’est procurée une copie, le Coordonnateur Provincial du CSAC, Brahimu Kambumbu, dit avoir été saisi par le Maire de la ville de Kindu.

Ce dernier indique dans sa lettre qu’après examen minutieux de la dénonciation du Maire de la ville et des pièces y relatives publiées contre la personne de l’autorité de la ville par le journaliste Evariste Kapela, le CSAC adresse une mise en demeure pour des raisons suivantes :

  • S’être illustré par la publication dans les réseaux sociaux d’un message en violation flagrante, des articles 8 et 10 de la loi fixant les modalités de la liberté de la presse en RDC;
  • Avoir violé les dispositions des articles 2, 3, 5, 11 et 13 du code de déontologie du journaliste Congolais.

Le Chargé des Programmes de la Radio pour laquelle le journaliste travaille est attendu au bureau du CSAC le 04 Avril prochain pour présenter ses moyens de défense en rapport avec le manquement grave relevé dans la correspondance.

🔴 Maniema : Les FARDC ont repris le contrôle de Kowe et Lowa en aval du fleuve Congo

🔴 Maniema : Les FARDC ont repris le contrôle de Kowe et Lowa en aval du fleuve Congo

🔴 Les Forces armées de la République Démocratique du Congo ont repris le contrôle des localités Kowe et Lowa en aval du fleuve Congo occupées pendant deux jours par les miliciens qui s’appellent revendiquant.

Le Gouverneur ai du Maniema qui l’annonce jeudi dernier à la presse locale, indique que les forces loyalistes venues de Kisangani et de Kindu sont arrivés à ce succès après un affrontement qui les a opposé à ces miliciens au courant de la semaine.

Aucun bilan humain n’a été rendu public.

Ceci constitue un ouf de soulagement pour les opérateurs économiques opérant sur le bief Kindu Ubundu dans la province de la Tshopo. Ces derniers avaient du mal à passer avec leurs bateaux sur ce deux localités riveraines du fleuve Congo suite notamment aux tracasseries perpétrées par ces miliciens.

Le Chef de l’Exécutif du Maniema a rassuré ces opérateurs de la sécurité qui vient d’être rétablie.

⚪️ Maniema : appel à contribuer pour la réussite de la campagne de vaccination contre la poliomyélite 

Le ministre provincial de l’Intérieur et ordre public, Papy Omeonga Chopa, faisant fonction de gouverneur de province du Maniema a appelé les personnes tant morales que physiques à apporter leurs contribution pour la réussite de la campagne de vaccination contre la poliomyélite prévus en avril 2019 sur toute l’étendue de la province du Maniema a appris l’ACP. Papy Omeonga Chopa Papy Omeonga Chopa, a Papy Omeonga Chopa, fait c Papy Omeonga Chopa, et appel mercredi à l’issue d’une séance de souscription qu’il a présidé avec les acteurs de la santé et des partenaires intervenant dans ce domaine.

Pour le Dr Eustache Bibala, chef de division provinciale de la santé au Maniema, cette rencontre consistée à mobiliser des ressources supplémentaires, permettra à la province d’organiser une campagne de qualité. C’est dans ce contexte que les notabilités ont manifesté leurs adhésion à ce projet dont l’appréciation du niveau de contribution sera dégager très prochainement alors que le gouvernement provincial va combler le GAP pour l’organisation aisée de ladite campagne a-t-il renchéri.