Maniema : après leur reddition, 140 Maï-Maï Malaïka arrivent à Kabambare

Cent quarante miliciens Maï-Maï Malaïka sont arrivés sortis mercredi 17 octobre matin à Kabambare-Centre (Maniema). Ces miliciens ont répondu à l’appel des autorités provinciales, les invitant à déposer les armes pour réintégrer la vie civile ou servir le pays sous le drapeau.

Au total, 121 de ces miliciens viennent du secteur de Bangubangu Bahombo et 18 du secteur de Babuyu. Ils s’ajoutent à ceux qui sont arrivés sur place la semaine dernière.

Ces combattants Malaïka disent vouloir soutenir le processus électoral pour des scrutins apaisés en décembre prochain. Ils indiquent aussi s’inscrire désormais sur la voie de la pacification du territoire de Kabambare qui, au début de l’année, était le théâtre des affrontements entre l’armée et les milices.

Avec l’arrivée de ces miliciens, la société civile affirme avoir constaté une surpopulation à Kabambare-Centre. Conséquence : Les denrées alimentaires de base connaissent déjà une majoration des prix, selon la même source, qui déplore aussi le manque de moyens adéquats pour l’encadrement et la prise en charge de ces nouveaux venus.

La population applaudit néanmoins la reddition des Maï-Maï. Celle-ci représente, pour elle, une voie de salut et du rétablissement de l’autorité de l’Etat, avec en toile de fond la reprise d’activités commerciales et le retour des déplacés.

Même la délégation du gouvernement provinciale en mission au sud du Maniema, accompagnée de deux responsables des Maï-Maï Malaïka, a fait le déplacement de Kabambare-Centre. Avant de quitter Wamaza, le ministre provincial de l’intérieur et chef de la délégation a distribué les vivres à soixante miliciens enregistrés. Il leur a aussi remis « une petite enveloppe pour la survie », selon des sources locales.

Publicités :

Avec radiookapi.net

Facebook Comments
The following two tabs change content below.

Chadrack Londe

Journaliste reporter chez Radio Maniema Libertés
"Mes opinions exprimées ici n'engagent aucune de mes fonctions. Elles le sont à titre personnel." Co-fondateur de kinduinfo.net, Chadrack est un journaliste de carrière, actuellement Rédacteur en Chef au sein de MEDAM asbl, un collectif de médias partenaire de l’UNICEF au Maniema. Écrivain, Journaliste des radios, Rédacteur à http://Kinduinfo.net et http://Actualite.cd. Photojournalist and News Editor at French United Methodist News http://umnews.org/fr '-) Au-delà d’être une passion, le micro et la plume sont pour moi un moyen d’éduquer et de divertir ses auditeurs/lecteurs. Mon slogan est ‘’Consacrer sa vie à la vérité’’ Suivez-moi sur Twitter.com/ChadrackLonde
Publicités :