Le niveau d’exécution est à 100% pour des conditions posées par la Banque Mondiale pour la reprise du Projet de Développement du Secteur de Santé, PDSS en sigle. C’est l’annonce faite ce vendredi 09 février 2018 par IMANI RAMAZANI, Président du Conseil de l’EUP FBP Maniema, Etablissement d’Utilité Publique, Financement basé sur la Performance Maniema.

Photo by Chadrack Londe. IMANI RAMAZANI Président du Conseil d’Administration de L’EUP FBP maniema .

Des nouveaux animateurs ont été recrutés que ça soit à la Direction du Projet et dans les 38 structures médicales qui se sont trempées dans la fraude indique IMANI RAMAZANI. il ajoute que qu’il va soumettre son rapport pour validation. Si tout est fait, le PDSS pourra reprendre au Maniema fin Mars début Avril 2018.

L’inspecteur Chef de Pool à l’Inspection Générale de la Santé a confirmé cette information. Ngandu Paul est venu de Kinshasa pour appuyer le recrutement des nouveaux animateurs à l’EUP FBP Maniema et dans des structures sanitaires. Il réitère que tout le personnel responsable des structures médicales impliquées dans la fraude ont été remplacés.

Pour rappel, la Banque Mondiale avait suspendu au Maniema le Projet de Développement du Secteur de Santé, PDSS en sigle. La décision avait été prise à l’issu d’une enquête diligentée au Maniema par la mission conjointe Banque Mondiale, Ministère National de la Santé et le PDSS.

À-Relire (Projet PDSS est suspendu à l’EUP FBP Maniema)

Les enquêtes communautaires menées par les associations locales ont abouti aux résultats selon lesquelles les structures médicales ont fabriqué des donnés dans le but d’accéder à l’argent.

[give_form id= »974″]

Facebook Comments