Maniema : 5000 cas de violence sexuelle enregistrés au sud de la province selon la DIVIGENRE

Hormis l’insécurité, la partie sud de la province du Maniema est depuis quelques mois touchée par les cas de violence sexuelle faite aux femmes et aux jeunes filles de moins de 18 ans.

Publicités :

Selon un rapport publié ce week-end par la Division provinciale du genre famille et enfant de la province du Maniema, près de 5000 cas de violence sexuelle ont été recensés essentiellement dans le territoire de Kambare et une partie du territoire de Kasongo où règne l’insécurité occasionnée par la Milice Maï-Maï Malaika.

À en croire ce rapport, la plupart des victimes sont des jeunes filles dont l’âge varie entre 11 et 17 ans.

Ces actes sont commis par les miliciens des différents groupes armés qui opèrent dans cette zone ajoute ce document, avant de souligner que toutes les victimes sont abandonnées à leur triste sort.

La Division provinciale du genre famille et enfant de la province du Maniema craint pour la santé des victimes parce-que l’État sérologique des violeurs n’est pas connu.
Occasion pour le chef de Division de lancer un cri d’alarme au gouvernement provincial et aux agences du système des nations unies en fin de venir en aide toutes les victimes. Madame KAPUNGA SIFAYAO Régine demande aux victimes de toujours saisir les instances judiciaire dans le soucis de dénoncer ces actes inciviques et que justice soit faite.

The following two tabs change content below.

Grâce Mbambi

Correpondant Local de Presse chez Digital Congo
Co-fondateur de kinduinfo.net, Grâce est un journaliste de carrière qui travaille actuellement come correspondant de Digital Congo au Maniema. Le micro est un moyen pour lui de contribuer au développement de sa communauté.
Publicités :