Maniema : les femmes doivent faire connaître dès à présent leurs ambitions politiques

Les femmes leaders de la province du Maniema ont pris cette résolution au cours du forum des femmes leaders du Maniema sur les élections, organisé ce samedi 24 Juin à Kindu grâce à l’accompagnement de l’ONGDH Maniema Libertés avec le financement de NED/USA. L’activité entre dans le cadre du projet de redynamisation de la Radio RTC-MALI pour l’accompagnement de la transition et le processus électoral transparent, crédible et apaisé au Maniema en RDC.

Publicités :


Les femmes ont fait une déclaration à l’issue de ce forum. Dans celle-ci, elles indiquent avoir constaté après évaluation que non seulement la participation des femmes lors des dernières opérations d’identification et enrôlement au Maniema était faible avec un taux estimé à plus ou moins 46% contre 54 % pour les hommes, pourtant, au Maniema, les femmes sont numériquement plus nombreuses    que les hommes ; mais aussi le suivi des différentes recommandations    formulées   par les femmes leaders     l’année passée à l’attention des différents acteurs clés n’a pas été   vraiment effectif, cela entre autres à cause de la faiblesse observée dans la structuration de la coalition des femmes leaders   du Maniema.

Crainte des graves conséquences sur l’élection de la femme               

Les femmes leaders du Maniema disent craindre que la situation de faible taux de participation des femmes aux opérations d’enrôlement puisse se répéter le jour des scrutins. Cette situation, selon elles, vient s’ajouter à un autre problème connu autre fois où aucune femme n’a été élue aux élections législatives provinciales et nationales en 2006 et aux législatives nationales de 2011. Tout au long de cette période, la femme du Maniema a été presque absente dans les postes de prise des décisions. D’où la mise en place des nouvelles stratégies.

Pour se faire, les femmes du Maniema ont des nouvelles stratégies

Conscientes de leurs problèmes, les femmes leaders de la province du Maniema ont décidé de rendre perpétuelle ce type de rencontre. Elles estiment aussi que non seulement la promotion de l’autonomisation économique de la femme, doit rester leur cheval de bataille, mais aussi le plaidoyer en faveur de la nomination des femmes aux organes de prise des décisions doit rester permanent. Elles envisagent également étendre ce type de rencontre sur terrain à la base dans le souci d’impliquer leurs semblables.

Tout en soulignant la nécessité pour les femmes de s’approprier les médias dans le but de se faire connaître, les femmes leaders de la province du Maniema ont arrêtés d’autres stratégies telles que :

  • La mise en place d’une structure permanente pour le suivi des recommandations et stratégies arrêtées par les femmes ;
  • La focalisation des efforts au tour des candidates ciblées d’avance pour un accompagnement de proximité et pour ne pas aller en ordre dispersé ;
  • La multiplication des actions de sensibilisation et rencontres sur toute l’étendue de la province du Maniema ;
  • La constitution d’une caisse de solidarité.

Pour rappel, les femmes du Maniema ont commencé avec cette dynamique en Octobre 2016 à l’issu de leur première rencontre facilitée par l’ONGHD Maniema Libertés avec le financement de NED.

Facebook Comments
The following two tabs change content below.

Chadrack Londe

Journaliste reporter chez Radio Maniema Libertés
Co-fondateur de kinduinfo.net, Chadrack est un journaliste de carrière, actuellement Rédacteur en Chef au sein de MEDAM asbl, un collectif de médias partenaire de l’UNICEF au Maniema. Il est aussi reporter à la Radio Télé Communautaire Maniema Liberté. Au-delà d’être une passion, le micro est pour lui un moyen d’éduquer et de divertir ses auditeurs. Son slogan est ‘’Consacrer sa vie à la vérité’’
Publicités :