Maniema : Paralysie de l’admistration dans le groupement NANGI .

ll s’observe une monarchie dans l’administration depuis près d’un mois maintenant dans le groupement NANGI secteur des BEIA en Territoire de Pangi. 

Publicités :

A la base, trois personnes se disputent le fauteuil du pouvoir dans le but d’occuper le sommet de ce groupement. 

Il s’agit notamment des Messieurs KIBONGE BUTELEZI, son petit frère et Mr OMARI N’SOLO. 

Les sources à notre possession nous indiquent que Mr Kibonge Butelezi qui était aux commandes de ce groupement à été suspendu par l’Administrateur de territoire de Pangi il y a près  d’un mois. 

Motif, ce dernier était soupçonné d’avoir collaboré avec les militaires dans les différentes tracasseries enregistrées au mois d’avril dernier dans le groupement NANGI. 

Pour combler ce vide à la tête du groupement, l’Administrateur du territoire avait nommé Mr Omari N’solo chef du village n’solo pour assurer l’intérim, précise une source digne .

Au lieu de passer à la remise et reprise avec l’intérimaire, Kibonge butelezi, le <<suspendu>>, a préféré remettre le sceaux à son petit frère enfin de garder le pouvoir dans sa famille, renseignent nos sources. 

Du coup, un parallélisme du pouvoir naitra dès le début du moi de mai 2017. 

D’un coté, c’est le petit frère de l’ex-Chef de groupement Kibonge Butelezi et de l’autre, c’est l’intérimaire désigné par l’Administrateur de Territoire. 

Photo d’un village au Maniema ( phot : Kindu info / Digital Congo ) Juin 2017

Conséquence, paralysie de l’administration soulignent plusieurs sources concordantes. 

Des accusations que rejettent les incriminés. 

Pour l’instant, le Chef de secteur de BEIA et l’Administrateur de Territoire n’ont pas encore fait savoir leur position quant à ce . 

Toutefois, les sources proches de l’Administrateur du Territoire nous renseignent que des dispositions sont entrain d’être prises pour élucider définitivement cette affaire. 

La population de ce groupement par la voix de la société civile des BEIA appelle les autorités compétentes à sortir de leur silence pour restaurer le pouvoir de l’État dans cette partie du territAssaini


Dek’son Assani 

Facebook Comments
The following two tabs change content below.

Grâce Mbambi

Correpondant Local de Presse chez Digital Congo
Co-fondateur de kinduinfo.net, Grâce est un journaliste de carrière qui travaille actuellement come correspondant de Digital Congo au Maniema. Le micro est un moyen pour lui de contribuer au développement de sa communauté.
Publicités :