Journée Internationale de la femme : les femmes de Kindu en prière

Chadrack Londe, Kindu, 08 Mars 2017

Publicités :

Vêtues des pagnes, les femmes se sont retrouvées à la tribune centrale de Kindu pour un culte œcuménique marquant le lancement du mois de la femme. Thème choisi ‘’Tous, mobilisons-nous pour investir dans la femme et la jeune fille pour son auto pris en charge économique, car le développement du Maniema en dépend’’.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

‘’Eduquer une femme, c’est éduquer toute une nation’’ souligne l’évêque de l’Eglise du Christ au Congo dans prédication. Mgr Joseph Bitingo exhorte les parents à donner une bonne éducation à leur jeune-fille. Il donne l’exemple de Esther dans la bible qui est parvenue à sauver son peuple [Ndlr : les israélites] qui était sur le point de périr de l’épée de Hamann. ‘’Cette fille est parvenue jusqu’à être Reine suite à sa crainte de Dieu et l’éducation reçue de son oncle Mardochée’’ indique-t-il. Il exhorte les femmes à se distinguer dans leur comportement pour espérer d’être élevées comme ce fut le cas de Esther.

L’Iman Chef d’entité de la Communauté Islamique au Congo indique que l’une des 114 sourates du Coran est consacrée aux femmes de manière explicite. Il s’agit, de la quatrième dite sourate des femmes [Ndlr : An-nisâ] fait savoir le Cheik Adji Yunusa. ‘’la femme est la propriétaire de la maison ; c’est elle qui assure la gestion de tout dans nos ménages. La réussite d’une femme vaut mieux que celle de 1000 hommes’’ pense-t-il. Il prévient cependant que ‘’si une femme est détruite, c’est toute une nation qui l’est.’’ C’est pourquoi selon lui ‘’les hommes et les femmes doivent travailler ensemble’’ comme le dit le Coran dans le Sourate At-Tawba 9 :71.

‘’Les Grands hommes se forment sur les genoux de leur mère’’ fait savoir le représentant du prélat catholique, Mgr Willy Ngumbi du diocèse de Kindu. Pour lui, l’homme ne vaut rien sans la femme, d’où son exhortation aux hommes de travailler main dans la main pour l’émergence de celle-ci.

Le Ministre Provincial du Genre salut les efforts de la femme du Maniema dans la recherche de sa place et sa valeur. Lydia Byakita fait savoir que la journée de ce 08 Mars se démarque des précédentes parce qu’elle place la femme au centre de son action par son investissement dans son emploi et son autonomisation économique.

Propos partagé par le Gouverneur de la province du Maniema ; TUTU SALUMU considère en outre que cette cérémonie est un appel pathétique à la femme du Maniema pour son émergence dans la sphère politique.

Le Maniema est l’une des provinces où la femme ne se retrouve pas du tout dans la gestion de la gestion publique. L’ONGDH Maniema Libertés note dans un rapport datant de Novembre 2016 que tous les 24 députés provinciaux sont des hommes ; Une femme est Ministre Provincial contre 9 hommes, une femme est de collectivité contre 32 hommes, pour ne citer que cela.

‘’Les femmes ne s’aiment pas entre elles, le manque de la bravoure et d’endurance chez la plupart des femmes pour résister à la pression des enjeux politiques’’ constitue parmi les obstacles liés à l’élection de femme, peut-on lire dans une déclaration sanctionnant la fin des travaux de la Journée porte ouverte des femmes leaders de la province du Maniema sur leur situation face au processus électoral et politique en RDC tenu en Octobre 2016. Dans cette déclaration, les femmes ont aussi relevé : l’absence du leadership de la femme dans des partis politiques, l’injustice sociale des certains leaders et personnalités politiques et la diabolisation de certaines femmes capables d’assurer avec succès les fonctions importantes au sein de ces organes par les hommes.

Durant tout le mois de mars, les femmes vont organiser une table ronde, un forum sur la femme, ainsi que des émissions radios.

Un message des femmes le 8 Mars 2017 à Kindu
Facebook Comments
The following two tabs change content below.

Chadrack Londe

Journaliste reporter chez Radio Maniema Libertés
Co-fondateur de kinduinfo.net, Chadrack est un journaliste de carrière, actuellement Rédacteur en Chef au sein de MEDAM asbl, un collectif de médias partenaire de l’UNICEF au Maniema. Il est aussi reporter à la Radio Télé Communautaire Maniema Liberté. Au-delà d’être une passion, le micro est pour lui un moyen d’éduquer et de divertir ses auditeurs. Son slogan est ‘’Consacrer sa vie à la vérité’’
Publicités :