Nouvelle Société Civile : la classe politique Congolaise est à renouveler 

À Kindu dans la province du Maniema (Est de la RDC),  la nouvelle société civile, une structure citoyenne de défense des droits humains se dit choquée et perturbée par le comportement des acteurs politiques Congolais qu’il qualifie d’irresponsable et d’égoïste. Son Coordonnateur Provincial l’a fait savoir ce mercredi soir réagissant face à l’échec des négociations directes entre la majorité présidentielle et l’opposition politique sous les bons office de la CENCO. 

Pour le Pasteur Mukubwa KASTAIMU, les hommes politiques Congolais misent sur leurs intérêts au mépris de la situation socio-économique très critique des Congolais. D’où ajoute -t-il,  c’est une classe politique à renouveler. Pour y parvenir, il en appelle à la prise de conscience collective et à l’autoprise en charge des Congolais eux-mêmes. 

Les élections ne sont plus possibles en Décembre 2017

Par rapport à l’impasse politique constatée actuellement, Pasteur MUKUBWA KASTAIMU ne croit plus à la tenue des élections en Décembre 2017.

Il justifie sa position par le manque de crédibilité du Gouvernement actuel et des moyens financiers. Il dit ne pas connaître lequel parmi le Gouvernement aura la capacité d’organiser les élections entre le Gouvernement Badibanga et celui qui va venir. 

KINDU : 12 JOURNALISTES FORMÉS SUR LA COUVERTURE DES ÉPIDÉMIES

À Kindu (Est de la RDC),  12 journalistes des radios partenaires de Médias pour le Développement AutoCentré du Maniema ont été formé du 27 au 28 Mars 2017 sur la couverture des épidémies.

Recrudescence des épidémies au Maniema : Interaction entre les acteurs de la santé et la presse

C’est le thème de ce seminaire de formation.

Objectif de la rencontre : mutualiser les efforts entre le acteurs de la santé et de la presse de Kindu dans la lutte contre les épidémies ai Maniema.

Organisé par Médias pour Médias pour le Développement AutoCentré du Maniema, Medam en sigle, le séminaire a connu des présentations sur les problématiques de la lutte contre le choléra, La polio, La rougeole, La méningite, le paludisme, le décès maternel et le VIH/Sida y ont été développés. Des techniques d’interview et la couverture médiatique des épidémies ont aussi été abordés.

Le Coordonnateur de Medam souligne que l’organisation de cet atelier est une manière pour la presse du Maniema de participer aux grandes actions de sensibilisation contre les épidémies au Maniema. C’est dans cette optique qu’une dynamique « B to B and B to C » a été lancée. B to B consistant d’une part à favoriser et renforcer l’interaction entre acteurs de la santé et de la presse afin de réfléchir, d’echanger et de proposer des solutions adaptées aux besoins de production des contenus radiophoniques diversifiés ou assoir une dynamique mettant en relation le deux acteurs et de l’autre part, B to C consistant à offrir une gamme des produits des ces deux acteurs qui doit être consommé par les communautés locales dans la lutte contre les épidémies au Maniema.

Tout ceci pour que D’ici 2017, dans un environnement social favorable, les familles et les communautés des zones de santé du Maniema adoptent les pratiques familiales essentielles et promeuvent les changements.

Medam est une plate forme des médias communautaires du Maniema travaillant actuellement pour la promotion des pratiques familiales essentielles. Le Réseau est financée dans ce domaine par l’Unicef dans le cadre du programme de partenariat RDC-Unicef 2017.

Source : medam-maniema.org

Kindu : Olpa exige une enquête sérieuse pour trois journalistes blessés par grenade

Pour cette organisation de défense de la liberté de la presse, l’action recommandée devra permettre d’identifier les auteurs de ces actes et les sanctionner conformément à la loi.

L’Observatoire de la liberté de la presse en Afrique (Olpa) a regretté que trois journalistes soient blessés, le 9 mars 2017, par des jets de grenade et du gaz lacrymogène à Kindu, chef-lieu de la province du Maniema. L’ONG a, de cet fait, exigé une enquête en vue d’établir les responsabilités, d’identifier les auteurs et de les punir conformément à la loi.

Selon un communiqué publié le week-end par Olpa, Augustin Munkina, Roger Ebolinga et Sefu Kabembe ; respectivement journalistes à la radio Kindu Fréquence modulée, de Radio-Télévision Groupe l’Avenir (RTGA/Kindu) et à Radio Inter Viens et Voies (RTIV), toutes émettant à Kindu, ont été gravement blessés par des grenades et du gaz lacrymogène lancés par deux agents identifiés comme étant de la Police nationale congolaise (PNC/Kindu). C’était, a expliqué cette organisation de défense de la liberté de la presse, au moment où les trois professionnels des médias effectuaient la traversée du fleuve Congo en vue de réaliser un reportage sur l’opération d’enregistrement des électeurs dans la commune d’Alunguti et l’enrôlement du député national Dieudonné Mbukani Katebwa. « Tout en restant préoccupé par l’état de santé de Roger Ebolinga et Sefu Kabembe internés à l’hôpital général de Kindu jusqu’à ce jour, Olpa condamne ces actes et appelle les autorités compétentes à diligenter une enquête pour identifier leurs auteurs et les sanctionner conformément à la loi », a insisté cette organisation.

Il est, par ailleurs, noté que les victimes, qui ont été conduits d’urgence dans des centres hospitaliers de la place pour une prise en charge médicale, s’en sont sortis avec de graves lésions aux jambes.

Lucien Dianzenza

Source : Kindu : http://adiac-congo.com/content/kindu-olpa-exige-une-enquete-serieuse-pour-trois-journalistes-blesses-par-grenade-62281

Pangi : la Ceni a enrôlé 100% des électeurs attendus 

Pangi : la Ceni a enrôlé 100% des électeurs attendus 

Le Territoire de Pangi à atteint 100% des populations attendues pour l’enrôlement des électeurs.

En tout, sur 171.794 électeurs attendus, jusqu’à la date du 24/03/2017, notre territoire à atteint 173.473 électeurs. Dans ces statistiques: les hommes sont 94.165 soit 54,2% et les femmes 79.308 soit 45,8%. A Kalima précisément et ses environs, 7 centres sont déjà fermés avec un effectif de 47.271 enrolés dont 24.472 hommes soit 51,7% et 22.793 femmes soit 48,3%.

Toutefois, le Territoire de Pangi avait 82 centres d’enrolement seuls 7 sont déjà fermés. Statistiques révélées par le Secrétaire Exécutif Provincial CENI/Maniema dans un cadre de concertation à Kalima.

Sensibilisation des femmes du Maniema sur le processus électoral, Marie NYOMBO coordinatrice du RENADEF est à Kindu. 

La coordinatrice nationale du réseau national des ONG pour le développement de la femme est arrivée à Kindu depuis ce vendredi 26 mars 2017 .

Aussitôt arriver, Marie NYOMBO à réunit une centaine de femmes  venues de différentes associations féminine du Maniema dans la salle auditorium Thambwe MWAMBA. 

Objectif, les sensibiliser sur le processus électoral et l’auto prise en charge de la femme.

Dans son message, Marie NYOMBO considère la femme comme pionnière du développement communautaire, ce avant de préciser que pour arriver à de poste de prise de décisions, la femme doit privilégié les élections. 



Daniel KAZUZA Célestin