Au Maniema, les bureaux d’identification et d’enrôlement des électeurs se trouvent très éloignés de la population de Kindu et ses environs. Les habitants de la localité de Misoke dénoncent également le dédoublement des centres d’inscriptions, la lenteur des opérateurs de saisie et le monnayage d’ordre d’arrivée dans certains bureaux.

Le point de la situation sur terrain dans cet entretien que Jody Nkashama a eu avec Emile Thambwe Dimoke, secrétaire exécutif provincial de la Ceni.

– See more at: http://www.radiookapi.net/2017/01/11/emissions/okapi-service/maniema-plainte-des-habitants-de-misoke-sur-les-irregularites#sthash.GCdVI76W.dpuf

Facebook Comments